J’étais là

jetais-laGayle Forman est une auteur que j’apprécie. J’avais été fortement séduite par son roman Si je reste (qui a d’ailleurs été adapté au cinéma). Je me suis donc plongée avec joie dans ce roman.
Ici, l’on suit Cody, l’amie de Meg. Meg s’est suicidée et Cody va tenter de comprendre ce qu’il s’est passé. Elle se lance alors dans un jeu de piste plein de rebondissements. Dans ces cas-là, on a envie de revenir en arrière, de comprendre, de trouver un coupable. Même si cela ne change rien. Sauf que… le coupable, il y en a peut-être bien un. Malheureusement, comprendre ne fera pas revenir Meg.
Ce roman aborde un sujet difficile (comme dans Si je reste) mais l’auteur sait trouver les mots pour éviter le pathos et donner envie de poursuivre la lecture. Toutefois, ce titre est moins fort : il y a moins de surprises et le suspense est moins grand. Pris indépendamment, J’étais là reste tout de même un roman qui trouvera certainement ses lecteurs.

Publicités

Une réflexion sur “J’étais là

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s