Des dieux et des héros, Mythologie & Histoires de toujours

Des dieux et des héros, Mythologie & Histoires de toujours, Hélène Kérillis, Gabriel Rebufello, Hatier Jeunesse.

Des dieux et des hérosQuelle sera la punition de Prométhée pour avoir donné le feu aux hommes ? Comment disparaîtra Perséphone ? Est-ce une bénédiction de tout transformer en or ?
Dans ce recueil, plusieurs récits mythologiques sont réunis. Sept histoires se succèdent ainsi au fil des pages afin de faire découvrir aux jeunes lecteurs des bribes de mythe. En quelques pages, l’auteur parvient à créer rapidement l’atmosphère adéquate, à bien positionner les personnages et les tenants et aboutissants et à narrer efficacement les principales étapes du récit. Ainsi, le jeune lecteur peut découvrir ces récits qui graveront à jamais sa mémoire. En plus, de courts jeux sont semés au fil du texte, de quoi faire perdurer l’intérêt tout au long de l’œuvre. De quoi donner envie de découvrir les autres titres de la collection.

Publicités

Chasseur de cyclones

Chasseur de cyclones, Christine Avel, L’école des loisirs.

chasseur de cyclonesComme dans de nombreux livres de la maison, on a une ado avec un quotidien lambda mais une écriture un tant soit peu adulte qui crée l’intérêt. Bon. Ici, le point d’accroche est la photo. Il aurait été intéressant d’en inclure d’ailleurs au fil de la lecture. Car il est vrai que l’auteur en parle, en parle bien, donne envie d’en voir et d’en faire. C’est un bon point. Mais… cela suffit-il à maintenir l’intérêt et à captiver un lecteur ado ? Le doute est plus que permis. Dommage car l’auteur a du style. Une prochaine fois, le mille sera peut-être atteint.

Wondercat, Une peur bleue

Wondercat, Une peur bleue, Audren, Albin Michel Jeunesse.

Wondercat, Une peur bleueUn chat (bleu donc) qui peut modifier les appareils électroniques et communiquer grâce à un collier. Des parents loufoques. Une énigme. Une sœur… naturellement différente du narrateur.
Bref, on a bien là la recette pour créer un roman plein d’humour et riche en actions et rebondissements. Ainsi, j’ai été séduite par les traits de caractère des parents et par les scènes comiques. En revanche, le narrateur fait pâle figure : absent, il narre en fantôme, sans réelle empreinte dans l’univers livresque. Aussi, cela va vite et les informations sont nombreuses : j’ai certes été entraînée par l’histoire mais qu’en est-il du jeune lecteur qui développe ses compétences lectorales ? N’est-ce pas un poil trop ? Audren est incontestablement une auteure de talent mais ce titre m’a globalement moins charmée que ses autres œuvres.

J’apprends à lire avec Sami et Julie

J’apprends à lire avec Sami et Julie, Niveau 1, Début de CP, Emmanuelle Massonaud, Hachette éducation.

23634354_10154852909111423_1239195101_o.jpgVoici une collection très intéressante qui m’a grandement convaincue. Bien sûr, l’objectif pédagogique est certain : il s’agit de s’adresser aux lecteurs débutants. Et quel plaisir pour le jeune lecteur de commencer à associer ses premiers sons, de découvrir une vraie histoire, de lire son premier « vrai » livre tout seul. Souvent, en classe, on crée des phrases en supprimant les difficultés, on « fabrique » un texte adéquat. Ici, on a en plus l’objet livre, avec uniquement les sons simples pour ce premier niveau (la suite vient avec les niveaux suivants) ; les lettres muettes sont grisées pour plus de facilité de lecture et le texte, très court, est redondant de l’image afin d’aider à la bonne compréhension. Bref, tout cible juste. Découvrez sans plus attendre un extrait de la lecture d’Alicia, jeune lectrice de moyenne section :

Danse !, Tome 1, Nina graine d’étoile

Danse !, Tome 1, Nina graine d’étoile, Anne-Marie Pol, Pocket Jeunesse.

Nina-graine-d-etoileDepuis la mort de sa mère, Nina danse avec un nouvel objectif : rester proche de l’être perdu. Alors lorsque son amie lui annonce quitter l’école de danse pour une autre école plus prestigieuse, la jeune fille n’a qu’une envie : passer elle aussi l’audition. Mais son père, désormais au chômage, acceptera-t-il ? Et si en plus une nouvelle belle-mère vient se mêler des discussions, tout se complique.
Dans ce roman, on a le bon équilibre entre la danse et un récit autre. Le lecteur avide de lire des détails techniques sera donc comblé par la précision des positions et exercices. Et il trouvera aussi un intérêt à l’histoire qui, loin d’être platonique, est riche en rebondissements. On a ainsi un personnage bien pensé, un contexte familial intriguant et une histoire qui gagne en intérêt. Bien sûr, on est un peu dans un monde rose cuicui les petits oiseaux mais… Et alors ? Parfois, cela fait du bien, aussi, le bonheur.

20 allée de la danse, Tome 1, Amies et rivales

20 allée de la danse, Tome 1, Amies et rivales, Elisabeth Barféty, Opéra national de Paris, Nathan.

20 allée de la danse, Tome 1Lorsqu’il est annoncé que deux petits rats vont danser au sein d’un vrai ballet pour l’Opéra de Paris, l’excitation est à son comble. Les rivalités commencent, ainsi que les encouragements. Comment trouver sa place au milieu de cette effervescence de sensations ? Mieux vaut-il vouloir battre ses amies ou les encourager ?
Dans ce premier tome, le lecteur ressent bien l’atmosphère oppressante de cette exigeante école. Ce qui n’est pas sans me rappeler ma lecture récente sur les coulisses des élèves de l’Opéra : Entrer dans la danse, L’envers du ballet de l’Opéra de Paris. Dans ce roman pour jeunes lecteurs, on saisit bien les sentiments ambivalents des personnages. Et le lecteur est aussi intéressé par ce qu’il découvre sur le quotidien des élèves : les horaires, les exigences, les règles. L’histoire est pleine de suspense et le livre se lit facilement du début à la fin avec le même plaisir. Les toutes dernières pages viennent en plus apporter quelques informations documentaires, dont on aurait pu aimer qu’elles soient plus fournies encore. Mais pour combler notre envie d’en savoir plus, il nous faudra très certainement lire… le tome suivant !

Le garçon qui voulait courir vite

Le garçon qui voulait courir vite, Pierre Bottero, Castor Poche, La vie en vrai.

le garçon qui voulait courir viteAgathe est inquiète pour son frère qui ne parle plus et n’arrive plus à courir depuis l’accident. Et son père lui manque. Chaque membre de la famille vit alors ce deuil soudain différemment.
Mais quel talent d’écriture ! Pierre Bottero savait indéniablement créer une émotion toujours vraie et juste, toucher son lecteur à chaque moment de la lecture et le captiver du début à la fin. Les scènes sont toutes intéressantes et bien pensées. On est loin des clichés sur le sujet et des scénarii convenus. On a ici au contraire une narration véritablement unique et différente qui, nécessairement, vise juste et émeut intensément.
Qu’il nous manque Pierre Bottero !

La maîtresse donne trop de devoirs

La maîtresse donne trop de devoirs, Marie-Aude Murail, Caroline Ayrault, Albin Michel Jeunesse.

la maitresse donne trop de devoirsSolène n’a plus une seconde pour jouer. Tous les soirs, c’est la même chose : recherches à effectuer, verbes à conjuguer, opérations, récitations, leçons… Cela n’en finit plus. La petite fille de 9 ans se sent épuisée et… un peu nulle.
Mais que Marie-Aude Murail est douée pour conter des histoires ! Ici, tout est réaliste et vraisemblable. On imagine parfaitement l’horrible soirée vécue par toute la famille, on ressent la pression, l’ampleur de la tâche, la difficulté. Que de sentiments négatifs ! Au fil des pages, les vérités fusent, l’évidence éclot. Et l’auteur sème aussi l’autre point de vue, en profite au passage pour faire taire quelques clichés idiots et délivre un message simple, mais finalement fort, avec grande efficacité. Voici un vrai texte, vraiment compréhensible par les jeunes lecteurs, qui les touchera nécessairement. Bravo Marie-Aude, encore une réussite.

Un fantôme à l’école

Un fantôme à l’école, Les enquêtes du CP, Anne Rivière, Marie Leghima, Bayard jeunesse, Petit à petit je lis.

un-fantome-a-lecoleMais quels sont ces drôles de bruit autour de la classe ? Pour les enfants, pas de doute, c’est un fantôme !
Dans cette enquête, le texte est bien pensé pour les premiers lecteurs. On a des phrases courtes mais pas trop simplifiées non plus, des précisions spatio-temporelles nécessaires et une bonne identification des personnages. L’histoire, un brin policière, permet de captiver l’attention du jeune lecteur et donne envie de poursuivre la lecture à chaque page. Grâce aux indices semés au fil du texte, le lecteur devient même à son tour enquêteur ! Et les illustrations sont là pour accompagner la bonne compréhension de certains passages : un bon duo texte-image.
Voici un ouvrage fort bien pensé pour nos jeunes lecteurs qui découvrent leurs premiers textes.

Rue des copains, Le copain de Tim est harcelé

Rue des copains, Le copain de Tim est harcelé, Sylvaine Jaoui, Annelore Parot, Albin Michel Jeunesse.

le copain de tim est harceléGabin est sans cesse embêté par Oscar. Que faire dans ce cas ? Ça ne peut plus continuer ! Vite, il faut agir.
L’ouvrage commence par le point de vue des autres, celui des observateurs. Et je trouve très intéressant que l’album ne positionne pas tout de suite le lecteur : cela montre bien que tout le monde est concerné, y compris justement ceux qui ne sont ni harceleur ni harcelé.
Ensuite, la construction est vraiment intéressante car elle aborde plusieurs questions successivement : doit-on dénoncer ? ; que se passera-t-il après ? ; et, surtout, comment ne plus ressentir un sentiment d’infériorité ?
Voici un album qui, par ses dialogues courts, est très accessible aux lecteurs débutants et qui, en plus, permet de se poser les bonnes questions. Un bon début pour réfléchir et bien penser.