Agnès, Tome 1, Les mystères de Planctonville

Agnès, Tome 1, Les mystères de Planctonville, Kati Närhi, Kirsi Kinnunen, Jungle.

agnès tome 1Agnès est orpheline (ses parents sont morts dans un curieux accident). Alors, forcément, lorsqu’on lui demande de rédiger un devoir sur sa famille, Agnès est bien embêtée. Par contre, il y a une chose qu’Agnès sait faire mieux que tout : écouter les autres, les espionner, se mêler des choses qui ne la regarde pas.
Dans de courts récits, on suit ainsi la vie d’Agnès, on croise son chemin, on découvre des anecdotes… et, en même temps, on récolte les indices qui sont semés au fil des pages sur la mystérieuse disparition de ses parents.
Dans cette bande dessinée, on ne peut que s’attacher à cette héroïne si atypique, au physique un brin ingrat, aux attitudes déplacées, à la vie si mouvementée. Très vite, les histoires d’Agnès se dévorent et on se délecte à chaque fois du dénouement des histoires enchâssées. Les dessins, tout en noir et bleu, créent une atmosphère dans laquelle on se sent curieusement bien et où, pourtant, l’étrange rode auprès du mystérieux. Voici un tome 1 bien satisfaisant, qui donne envie de suivre les autres parutions de la série.
agnès intérieur

June, Tome 1, Le souffle

June, Tome 1, Le souffle, Manon Fargetton, Mango Jeunesse.

June, Tome 1, Le souffleJune vit dans un bordel. June n’a pas la vie facile. Et June ne le sait pas mais elle est destinée à de grandes choses. Car elle est unique. Car elle possède un don.
Bon… le topo est plutôt classique mais pourquoi pas ? En général, si on utilise un canevas qui marche et que l’on sait saupoudrer suffisamment de suspense, on scotche bien les lecteurs et on les captive durablement. Durant la première partie, aucun souci, le processus fonctionne : on s’attache au personnage, on guette les indices semés qui nous font voir plus loin que les faits narrés au premier plan, on est pris dans l’action. Et puis, plouf, on tombe dans la seconde partie. Et avec la lenteur des événements survient l’ennui. Et le fantastique devient artificiel. Et le cliché devient trop grand. Bref, on tombe dans le raté. C’est regrettable car je commençais à bien aimer June et à avoir envie de la suivre. Mais ce dérapage fait fermer le livre. Dommage.

Le suivant sur la liste, Tome 1

Le suivant sur la liste, Tome 1, Manon Fargetton, Rageot, Thriller.

le-suivant-sur-la-liste-manon-fargetton-rageot1J’ai ouvert ce roman sans avoir lu une ligne de résumé. J’aime parfois risquer l’immersion sans bouée, sans avoir regardé si je plonge en eau douce ou salée, ou si même la piscine est pleine ou vide. Et, dès les premières pages, j’y ai fait d’extraordinaires rencontres : plusieurs personnages, car la focalisation alterne, et que l’on veut déjà ne jamais quitter ; plusieurs pièces d’un puzzle que l’on sent vaste, à assembler au sein d’un labyrinthe que l’on pressent riche en fausses pistes. Car l’auteur sait manier la plume : elle crée des êtres de papier pleins de vie, une intrigue passionnante, une construction envoûtante. Et le lecteur, avide de savoirs, dévore le roman. D’une traite pour ma part. Chapeau à l’auteur et, vite, le tome 2 !

 

Immaculée, Tome 1

Immaculée, Tome 1, Katelyn Detweiler, Madeleine Nasalik, Robert Laffont, R.

ImmaculéeTout est résumé sur la couverture : l’héroïne a 17 ans, elle est vierge… et enceinte. Le pourquoi du comment ? C’est justement ce qui donne envie de lire le roman. Sauf que le résumé est assez mensonger : il laisse entendre que le lecteur va hésiter sur la confiance à accorder à l’héroïne. Mais en focalisation interne, cela fonctionne moins. Il n’y a pas d’hésitation. Aussi, le suspense du pourquoi ne fait pas vraiment monter la mayonnaise. Tout le début du roman consiste en effet à décrire la grossesse, ses effets, etc. Et commence alors une grande réflexion mystique (des autres personnages) qui est assez pénible et inutile puisqu’on la sait hors sujet. Du coup, on se demande pourquoi on lit. On a strictement aucun indice sur le côté fantastique, on attend, et on s’ennuie. Le seul attrait est finalement de voir quel bordel cela engendre lorsqu’on est enceinte et que l’on est encore très jeune. Mais de là à avoir envie de connaître la suite… le suspense est trop léger. Dommage.

L’Arabe du futur, Tome 1

L’Arabe du futur, Tome 1, Riad Sattouf, Allary Éditions.

arabe du futur 1L’Arabe du futur, j’avais très envie de le lire mais je ne voulais pas être influencée par les avis. J’ai donc commencé la bande dessinée sans n’avoir aucune idée ni du contenu ni de rien. Ou presque. Et, pfiou, quel voyage enrichissant !
Alors là, on part totalement en Syrie, en Libye, on y sent les odeurs, on découvre d’étonnantes coutumes, on rencontre des gens. Bref, un vrai voyage d’un très grande richesse que nous propose ici un petit narrateur de 4 ans qui dépeint avec une grande justesse, un regard souvent tendre et naïf, un œil enfantin parfois cru, ce grand monde qu’il découvre au fil des années.
Je vous recommande chaleureusement cette bande dessinée, à déguster avec un bon thé, et je fonce lire le tome 2.

La faucheuse, Tome 1

La faucheuse, Tome 1, Neal Shusterman, Cécile Ardilly, Robert Laffont, R.

la faucheuseDans ce monde du futur, la solution a été trouvée pour guérir tous les maux, y compris la mort. Mais il faut bien équilibrer le nombre d’individus sur cette Terre. La solution est alors incarnée par les faucheurs, ces êtres désignés pour « glaner » chaque année un quota fixe de personnes. Et forcément, il existe aussi des apprentis faucheurs.
Ce roman commence très fort. Les scènes de glanage attirent nécessairement l’attention et le lecteur a cette envie un peu déplacée de voir mourir des personnages. Du coup, les pages se tournent avec une grande rapidité. Puis le style change : on passe à l’apprentissage. Et, malheureusement, le roman traîne un peu en longueur. Certaines scènes s’étirent plus qu’il ne faudrait et l’intérêt de lecture décroît. Mais la suite vaut le détour : on a en effet de nouveaux rebondissements (presque) inattendus qui relancent bien l’intrigue. Le bilan est un peu mitigé mais je dois reconnaître que l’originalité du sujet mérite que l’on retienne ce titre.

La Quête d’Ewilan, Tome 1

La Quête d’Ewilan, Tome 1, Pierre Bottero, Lylian, Laurence Baldetti, Loïc Chevallier, Glénat.

QUETE D_EWILAN T01[BD].indd.pdfL’adaptation d’un roman adoré en bande dessinée crée toujours ce double sentiment : celui d’avoir hâte de retrouver un univers chéri et celui de redouter d’y trouver une trahison. Ici, point de déception, l’adaptation du roman de Pierre Bottero est un sans faute.
J’ai découvert les personnages comme je me les imaginais ; la succession et le déroulement des scènes sont fidèles au texte et l’atmosphère générale est respectée. Bien sûr, on perd un brin de la grande magie qui est générée à la lecture du roman, où l’on a l’impression que tout un monde est créé par notre propre imaginaire. Évidemment, je ne parle ici qu’en comparant car je ne peux avoir le regard ingénu de celui qui ignore le roman. Un conseil tout de même à ce lecteur : commence par le roman, tu passerais sinon à côté d’une grande aventure littéraire, passionnante et foisonnante.
Bilan : pour les amateurs du cycle, l’adaptation est réussie.

Les Survivants, Tome 1, Anomalies quantiques

Les Survivants, Tome 1, Anomalies quantiques, Léo, Dargaud.

survivants-tome-1-pisode-1Voilà pourquoi j’aime les 48 heures de la bande dessinée : car elles me font découvrir des titres vers lesquels je ne me serai pas dirigée spontanément. Et ici, je sais que le graphisme n’est habituellement pas celui qui attire mon œil. Et c’est bien là que l’on voit qu’il est dommage d’être formaté ! Car j’ai adoré cette bande dessinée.
Ici, c’est un premier tome… mais qui prend place au sein d’un grand cycle composé de plusieurs séries. Je ne connais pas du tout mais qu’importe : on peut lire les séries séparément.
Dans ce premier tome donc, on découvre un équipage qui arrive malencontreusement sur une planète inconnue… pour toujours. Cette planète, les membres du vaisseau ne la connaissent pas. Que manger ? Quels sont les dangers ? La planète est-elle habitée ? Autant de questions sans réponse qui créent immédiatement le suspense et donnent envie de connaître toute l’histoire.
Du coup, arrivé au dénouement, on n’a qu’une envie : connaître la suite. Malgré ses quelques clichés, ce fut une belle découverte pour ce premier tome qui respecte bien les règles du genre avec la bonne dose de suspense qui lui est due.

À la place du cœur, Tome 1, Saison 1

À la place du cœur, Tome 1, Saison 1, Arnaud Cathrine, Robert Laffont, R.

À la place du cœurC’est l’histoire d’un ado qui va enfin coucher avec sa copine. C’est l’histoire d’un mec qui se fait racketter. C’est l’Histoire qui a eu lieu en janvier 2015 à Charlie Hebdo et puis partout en France. Arnaud Cathrine a décidé de parler de ces moments que personne n’oubliera. De toutes ces secondes que chacun a vécues. De la télévision. De la succession d’événements. Et puis du quotidien, qui, curieusement, parallèlement, continue. On suit alors un ado, dont la vie d’ado, forcément, ne s’arrête pas. Mais qui y pense, qui réfléchit, s’interroge. On voit les réactions variées des personnes qui l’entourent. Et on voit son amour pour Esther. C’est d’une grande justesse. Mais. Mais je soulève un mais. Pour moi, le puzzle n’a pas fonctionné. Et pourtant. Et pourtant les émotions, chacune, ont matché. Chaque passage est juste, bien écrit, réaliste. Mais la sensation de passer du coq à l’âne m’a gênée. Même si bien sûr c’est fait exprès, même si cela fait partie de l’effet de réalisme. Seulement voilà, le copain à l’hôpital, cela a sonné pour moi comme la goutte d’eau de trop qui génère du coup de l’artificialité. On dirait qu’il fallait à tout prix tout aborder. Et là, tout ce fut trop. C’est dommage car, je le répète, la justesse de chaque passage est bien là et les émotions se ressentent malgré tout. Je suis certaine que ce roman touchera d’ailleurs nombre d’autres lecteurs. Mais je ne suis pas certaine d’aller lire la saison deux.

The Book of Ivy, Tome 1

The Book of Ivy, tome 1, Amy Engel, Anaïs Goacolou, Lumen, Pocket Jeunesse.

the-book-of-ivy,-tome-1---the-book-of-ivy-581703-264-432Ivy est destinée à épouser Bishop, le fils du président. Mais elle et sa famille ont un autre objectif : tuer le jeune garçon.
Bon, avouons-le, le résumé laisse présager tout un déroulement… qui se réalise en effet. C’est donc sans surprise que les deux ados tombent amoureux. Toutefois, il y a tout de même quelques développements inattendus : on trouve par exemple une remise en cause des parents et un dénouement qui relance bien l’intrigue pour donner envie de lire le tome suivant. Mais la mièvrerie de nombreuses scènes gâche toutefois le peu de réflexions soulevées : on est quand même bien dans de la chick-lit dystopique en robe à froufrous. Et le côté monsieur parfait de Bishop casse toute tentative de réalisme.
À réserver aux amateurs du genre donc.