End, tome 1

End, tome 1, Elisabeth, Barbara Canepa, Anna Merli, Soleil, Métamorphose.

EndÉlisabeth a 13 ans. 13 ans pour toujours puisque la jeune fille est morte.
Dans cette bande dessinée, on sent immédiatement l’atmosphère de la mort, envoûtante et charmante. Le graphisme est précis, les couleurs bien choisies et le tout plonge le lecteur dans un univers onirique sombre, fort féerique. L’histoire est pleine de poésie et incite à la réflexion : la mort n’est-elle pas sans cesse autour de nous ? Mais il manque tout de même une touche de dynamisme : on aurait aimé une intrigue un chouïa liée à un suspense accru. Cela aurait davantage incité à lire le tome suivant.

Publicités

Tunnels, Tome 1

Tunnels, Tome 1, Roderick Gordon, Brian Williams, Arnaud Regnauld, Michel Lafon,

tunnels.jpgJe découvre, un peu en retard certes, le fameux Tunnels. Et bien… j’aurais pu m’en passer encore quelques temps. Car dans ce roman d’aventures, peu d’originalités. D’abord, les auteurs posent trop d’éléments au début du texte. On ne sait sur quoi se focaliser et on attend. Enfin, le roman se lance. Mais le texte devient alors linéaire et sans grande surprise. La lecture du tome 1 suffira donc.

4life, Tome 1, Crépuscule

4life, Tome 1, Crépuscule, Antoine Dole, Vinhnyu, Glénat.

4lifeQuatre filles de rendent à une convention de cosplays. Malheureusement, elles ne parviendront jamais à destination : leur bus a un terrible accident. Après cela, rien n’est plus comme avant. D’étranges pouvoirs semblent faire partie d’elles et une ombre plane sur la ville.
Ce manga repose sur un concept simple : on frôle la mort et un événement fantastique surgit. Et dans cette simplicité, l’auteur parvient à innover et à capter l’attention du lecteur. On accepte vite le fantastique, on a envie de savoir le pourquoi du comment et on dévore le manga. Le dessin met bien en scène l’action, on s’attache vite aux personnages, surtout à une, et on déguste l’humour tout en étant tragiquement tenu en haleine par le suspense des scènes. Toutes les explications sont encore attendues bien sûr : de quoi donner envie de lire le tome suivant. Vivement le tome 2 ! (Ce qui obligera en plus l’auteur à se déguiser à son tour !)

Courtney Crumrin, Tome 1, Les Choses de la Nuit

Courtney Crumrin, Tome 1, Les Choses de la Nuit, Ted Naifeh, Warren Wucinich, Akileos.

17165-17166,courtney-crumrin-tome-1-courtney-crumrin-et-les-choses-de-la-nuitUne petite fille dans une étrange demeure. Des créatures fantastiques. Des aventures malgré elle.
Cette bande dessinée retranscrit bien une atmosphère oppressante et angoissante. Malheureusement, l’intérêt décroît au fil des pages. Les péripéties sont un peu tordues et sans grande originalité et on adhère peu au personnage principal. C’est dommage car le dessin est soigné et les couleurs bien choisies. On préférera donc les autres titres de la collection.

Apparitions, Tome 1, Les couloirs de l’esprit

Apparitions, Tome 1, Les couloirs de l’esprit, N. M. Zimmermann, Nathan.

Apparitions, Tome 1, Les couloirs de l'espritPeter arrive dans un nouveau pensionnat. Presque seul. Presque car il est toujours accompagné de sa sœur Maya. Ou plutôt, du fantôme de sa sœur. Et Maya est loin d’être la seule créature fantastique des lieux.
Dans ce roman, le suspense va piano. Mais tellement piano que l’ennui peut primer. Pourtant le style est classique et bien mené, les personnages plutôt attachants et l’histoire entraînante. Mais les rebondissements se font rares et les clichés restent trop présents. C’est dommage. Toutefois, ce roman devrait plaire aux plus jeunes lecteurs, ceux qui découvrent le genre par exemple.

Le Roman de Renart, Tome 1, Les jambons d’Ysengrin

Le Roman de Renart, Tome 1, Les jambons d’Ysengrin, Mathis, Martin, Delcourt jeunesse.

roman de renartCette adaptation du roman de Renart est très savoureuse. On attend à chaque page la ruse de l’animal et les ennemis piégés. On s’amuse de la structure attendue, toujours identique et qui comporte pourtant à chaque fois son lot de surprises. Les dessins mettent bien en scène les situations et accentuent le comique des situations.
Voilà donc une adaptation fort réussie qui donne envie de découvrir les tomes suivants.

Le grand saut, Tome 1

Le grand saut, Tome 1, Florence Hinckel, Nathan.

Le-grand-sautIls sont six. Six potes depuis la nuit des temps. Six à vivre la même terminale, mais chacun avec sa vie personnelle, son intimité, ses doutes et ses envies.
Ce roman a reçu beaucoup de compliments… totalement à juste titre ! L’histoire est captivante, le suspense monte crescendo, les personnages sont terriblement intenses et réalistes et l’émotion touche sa cible à la perfection.
Que de talent dans le réalisme ! L’auteure parvient à mettre en scène de nombreuses thématiques fortes et le risque de générer du cliché est grand. Pourtant, c’est toujours avec un parfait équilibre que chaque sujet est abordé.
Durant les dernières pages, on frôle le déluge émotionnel et on a alors qu’une envie : s’emparer du tome suivant pour ne pas quitter ces personnages qui nous manquent déjà. Un grand bravo à Florence Hinckel : c’est tellement rare de créer une œuvre d’une simplicité réaliste émouvante sans faille. Chapeau !

Hunter X Hunter, Tome 1

Hunter X Hunter, Tome 1, Yoshihiro Togashi, Kana.

Hunter-X-HunterSon rêve : devenir un hunter. Problème : les places sont rares.
Ce manga, cela fait environ 10 ans que l’on me le conseille. Enfin, j’entre dans la série non encore achevée de 34 tomes à ce jour. Alors, est-ce que l’addiction fonctionne ? Eh bien oui ! Car les personnages sont caricaturaux à souhait, comme on les apprécie dans ce genre de manga. Car le suspense est immédiat. Et car on sent le principe de défi qui tient en haleine. Voilà une série dont le début est très prometteur. Et à entendre les critiques positives sur la suite, il est presque certain que l’addiction va donc durer.

Les enfants de la Résistance, Tome 1, premières actions

Les enfants de la Résistance, Tome 1, premières actions, Benoît Ers, Vincent Dugomier, Le Lombard.

Les enfants de la Résistance, Tome 1Des enfants de la zone occupée, qui décident de résister.
Cette bande dessinée est très réussie. On a l’équilibre parfait entre le texte et l’image afin de créer l’adhésion du jeune lecteur. L’explication historique sans trop de détails. Des scènes claires et peu de texte. Des personnages bien caractérisés et auxquels on s’attache immédiatement. Bref, un tome 1 un peu court qui donne vraiment envie d’en lire davantage. Dommage que les 48h de la bd ne durent que deux jours. Mais cela en laisse 362 pour découvrir les tomes suivants et d’autres séries.

A cheval !, Tome 1, Hip hippique hourra !

A cheval !, Tome 1, Hip hippique hourra !, L. Dufreney, Miss Prickly, Delcourt.

A cheval !, Tome 1Des chevaux. Et des blagues.
Bon, les gags d’une page ne vont pas chercher bien loin. On a des chutes, du foin qui tombe sur la tête, des moqueries sur le physique… Bref, c’est souvent redondant.
Quelques gags sont un peu plus recherchés et cela pousse le rire un peu plus loin. Mais… de peu.
Bref, ce tome peut tout à fait convenir aux salles d’attente.