Le Roman de Renart, Tome 1, Les jambons d’Ysengrin

Le Roman de Renart, Tome 1, Les jambons d’Ysengrin, Mathis, Martin, Delcourt jeunesse.

roman de renartCette adaptation du roman de Renart est très savoureuse. On attend à chaque page la ruse de l’animal et les ennemis piégés. On s’amuse de la structure attendue, toujours identique et qui comporte pourtant à chaque fois son lot de surprises. Les dessins mettent bien en scène les situations et accentuent le comique des situations.
Voilà donc une adaptation fort réussie qui donne envie de découvrir les tomes suivants.

Publicités

Le grand saut, Tome 1

Le grand saut, Tome 1, Florence Hinckel, Nathan.

Le-grand-sautIls sont six. Six potes depuis la nuit des temps. Six à vivre la même terminale, mais chacun avec sa vie personnelle, son intimité, ses doutes et ses envies.
Ce roman a reçu beaucoup de compliments… totalement à juste titre ! L’histoire est captivante, le suspense monte crescendo, les personnages sont terriblement intenses et réalistes et l’émotion touche sa cible à la perfection.
Que de talent dans le réalisme ! L’auteure parvient à mettre en scène de nombreuses thématiques fortes et le risque de générer du cliché est grand. Pourtant, c’est toujours avec un parfait équilibre que chaque sujet est abordé.
Durant les dernières pages, on frôle le déluge émotionnel et on a alors qu’une envie : s’emparer du tome suivant pour ne pas quitter ces personnages qui nous manquent déjà. Un grand bravo à Florence Hinckel : c’est tellement rare de créer une œuvre d’une simplicité réaliste émouvante sans faille. Chapeau !

Hunter X Hunter, Tome 1

Hunter X Hunter, Tome 1, Yoshihiro Togashi, Kana.

Hunter-X-HunterSon rêve : devenir un hunter. Problème : les places sont rares.
Ce manga, cela fait environ 10 ans que l’on me le conseille. Enfin, j’entre dans la série non encore achevée de 34 tomes à ce jour. Alors, est-ce que l’addiction fonctionne ? Eh bien oui ! Car les personnages sont caricaturaux à souhait, comme on les apprécie dans ce genre de manga. Car le suspense est immédiat. Et car on sent le principe de défi qui tient en haleine. Voilà une série dont le début est très prometteur. Et à entendre les critiques positives sur la suite, il est presque certain que l’addiction va donc durer.

Les enfants de la Résistance, Tome 1, premières actions

Les enfants de la Résistance, Tome 1, premières actions, Benoît Ers, Vincent Dugomier, Le Lombard.

Les enfants de la Résistance, Tome 1Des enfants de la zone occupée, qui décident de résister.
Cette bande dessinée est très réussie. On a l’équilibre parfait entre le texte et l’image afin de créer l’adhésion du jeune lecteur. L’explication historique sans trop de détails. Des scènes claires et peu de texte. Des personnages bien caractérisés et auxquels on s’attache immédiatement. Bref, un tome 1 un peu court qui donne vraiment envie d’en lire davantage. Dommage que les 48h de la bd ne durent que deux jours. Mais cela en laisse 362 pour découvrir les tomes suivants et d’autres séries.

A cheval !, Tome 1, Hip hippique hourra !

A cheval !, Tome 1, Hip hippique hourra !, L. Dufreney, Miss Prickly, Delcourt.

A cheval !, Tome 1Des chevaux. Et des blagues.
Bon, les gags d’une page ne vont pas chercher bien loin. On a des chutes, du foin qui tombe sur la tête, des moqueries sur le physique… Bref, c’est souvent redondant.
Quelques gags sont un peu plus recherchés et cela pousse le rire un peu plus loin. Mais… de peu.
Bref, ce tome peut tout à fait convenir aux salles d’attente.

Pilo, Tome 1, T’es sérieux

Pilo, Tome 1, T’es sérieux, Julien Mariolle, Bamboo éditions.

Pilo, Tome 1, T'es sérieuxPilo, c’est un petit garçon à l’esprit très vif, qui aime bien fantasmer et rêver.
Dans cette bande dessinée, l’objectif est clairement de faire rire le jeune lecteur. Mais au-delà du gag, on a une vraie mise en valeur de l’enfance. Les bêtises sont sublimées, l’esprit enfantin honoré et le charme de lecture fonctionne. Et, génialement brillant, un supplément est offert en fin de l’édition des 48h de la bd : le jeune lecteur peut découvrir pas à pas comment on réalise une bande dessinée. Ces pages documentaires sont extraordinairement bien pensées et totalement bienvenues. Rien que pour ces pages, il vous faut cet exemplaire. Vite, vite, on découvre ce tome et on partage avec le maximum de lecteurs.

 

La suite de Skolem, Tome 1, Apparitions

La suite de Skolem, Tome 1, Apparitions, JF Kierzkowski, Marek, Éditions Pirate(s).

La suite de Skolem, Tome 1, ApparitionsUne étrange apparition qui survient à des heures attendues, une enquête, une femme qui a des taches sur la peau…
Voilà le joli puzzle proposé dans ce premier tome. Le suspense est bien mené, le fantastique bien amené et le lecteur accepte facilement les faits exposés. Mais, dommage, il faut les tomes suivants pour connaître la suite, ce qui laisse le lecteur sur sa faim. Pour un avis complet, il faudra donc lire la suite.

Génésis, Tome 1, Le défi des étoiles

Génésis, Tome 1, Le défi des étoiles, Claudia Gray, Isabelle Troin, Castelmore,

Génésis, Tome 1, Le défi des étoilesNoémi se retrouve en tête à tête avec Abel, robot qui semble ressentir des émotions. A moins que ce ne soit programmé ?
Le sujet est déjà-vu et le traitement l’est également. On aborde ici tous les clichés possibles. Et, sans péripétie, l’ennui survient vite. Difficile en même temps d’innover lorsqu’il manque une réelle intrigue de fond. C’est dommage car l’auteur sait manier la plume et créer l’addiction dans ses lignes de texte. Mais il faut aller chercher dans l’originalité pour maintenir l’intérêt du lecteur. Seule la couverture aura donc réussi à charmer.

Célestine, petit rat de l’Opéra, Tome 1, Le palais des fées

Célestine, petit rat de l’Opéra, Tome 1, Le palais des fées, Gwenaële Barussaud, Myrtille Tournefeuille, Albin Michel Jeunesse,

Célestine, petit rat de l'Opéra, Tome 1, Le palais des féesDans ce roman, on sait déjà ce qui va s’y trouver. Et cela tombe bien : c’est le cas ! Les attentes sont comblées, le lecteur aura exactement ce qu’il est venu chercher : la montée à Paris, le stress, la rivale, la gentille, l’attente des résultats. Bref, c’est cliché. Mais du cliché bien narré et qui fonctionne bien. Et les illustrations dynamisent bien le récit et peuvent aider les plus jeunes lecteurs à se repérer. Aussi, on apprécie l’ambiance passée des années 1900. Les amateurs de Ballerina seront ainsi également comblés et ravis de retrouver des références communes. Et pour ceux qui préfèrent une époque plus proche, il suffit de lire Etoile.

The Rain, Tome 1

The Rain, Tome 1, Virginia Bergin, Sidonie Van Den Dries, Bayard Jeunesse.

CVT_The-rain-tome-1_3394Soudainement, la pluie devient mortelle. Une goutte et vous êtes morts.
Dans ce roman apocalyptique, le lecteur suit la narratrice dans toute son aventure. Sans ellipse, le roman narre tout, absolument tout. Car comment comprendre au début ? Comment se débrouiller ? Comment survivre ? Et l’auteur brille dans ces choix scénaristiques. Elle évite les clichés, ose faire mourir ceux qui habituellement survivent et nous plonge dans une angoisse sans fin. On dévore alors le roman, on frémit à chaque page, on veut savoir. Et arrivé au dénouement, on veut immédiatement le tome suivant. Cela tombe bien, il est sorti.
Bravo à l’auteur d’avoir su innover car le principe de l’apocalypse regorge de déjà-vus et bravo pour son style addictif qui capte immédiatement et durablement l’attention du lecteur.