4life, Tome 2, Aube

4life, Tome 2, Aube, Antoine Dole, Vinhnyu, Glénat.

4life, Tome 2, Aube, Antoine Dole, Vinhnyu, GlénatAprès un premier tome qui donnait très envie de connaître le fin mot de l’histoire, ce second volet révèle déjà beaucoup avec la couverture. Le contenu de l’histoire perd alors un peu en mystère mais les émotions ne sont pas laissées de côté pour autant. Toutefois, comme beaucoup de récits qui reposent sur le même principe, on a beaucoup d’éléments déjà-vus et, bien que très bien mené, le dénouement reste très attendu. Ce second tome se dévore d’une traite mais réserve donc moins de surprises que le premier.

Publicités

Irena, Tome 4, Je suis fier de toi

Irena, Tome 4, Je suis fier de toi, Morvan, Evrard, Tréfouël, Walter, Glénat.

Irena, Tome 4, Je suis fier de toiCe tome reprend là où s’est arrêté le précédent et l’on continue de découvrir l’incroyable vie d’Iréna Sendlerowa, cette femme d’exception. Encore une fois, l’émotion et l’horreur sont présentes. Et, toujours, l’espoir domine et montre combien il existe des individus qui savent se démarquer. Ce quatrième volet provoque bien sûr de nouveau une flopée de larmes : il ne saurait en être autrement.

4life, Tome 1, Crépuscule

4life, Tome 1, Crépuscule, Antoine Dole, Vinhnyu, Glénat.

4lifeQuatre filles de rendent à une convention de cosplays. Malheureusement, elles ne parviendront jamais à destination : leur bus a un terrible accident. Après cela, rien n’est plus comme avant. D’étranges pouvoirs semblent faire partie d’elles et une ombre plane sur la ville.
Ce manga repose sur un concept simple : on frôle la mort et un événement fantastique surgit. Et dans cette simplicité, l’auteur parvient à innover et à capter l’attention du lecteur. On accepte vite le fantastique, on a envie de savoir le pourquoi du comment et on dévore le manga. Le dessin met bien en scène l’action, on s’attache vite aux personnages, surtout à une, et on déguste l’humour tout en étant tragiquement tenu en haleine par le suspense des scènes. Toutes les explications sont encore attendues bien sûr : de quoi donner envie de lire le tome suivant. Vivement le tome 2 ! (Ce qui obligera en plus l’auteur à se déguiser à son tour !)

Escape this

Escape this, Betbeder, Pietrobon, Glénat, Flesh Bones collection.

501 ESCAPE THIS[BD].inddUn escape room où la mort rode à chaque étape.
Dans cette bande dessinée, on attend bien sûr les épreuves, les coups de théâtre et le grand puzzle général de toute l’intrigue. Et les attentes sont toutes comblées ! On a bien des scènes avec des épreuves successives, un grand fil rouge à découvrir au fil de l’intrigue et un dénouement surprise. On a un peu une histoire tarabiscotée et des personnages stéréotypés mais le genre permet de l’accepter car le plaisir de lecture repose plus sur le jeu de réflexion. Voilà un titre qui s’intègre bien dans la collection et donne envie d’en découvrir d’autres titres.

Irena, Tome 3, Varso-Vie

Irena, Tome 3, Varso-Vie, Morvan, Evrard, Tréflouël, Walter, Glénat.

Irena, Tome 3, Varso-VieLe tome 3 de cette extraordinaire bande dessinée commence par nous narrer le destin d’un des bébés sauvés. Puis, retour à la vie passée d’Irena.
Avec toujours ses ruptures temporelles, ses sauts de narration, cette juxtaposition de scènes, cette bande dessinée excelle. Parfaitement maîtrisée. Intense. Juste. Forte. Quelle émotion à la lecture de ce tome !
Encore une fois, l’équipe a brillé de talent pour nous narrer avec une force qui ne faiblit jamais la suite de la vie de cet incroyable personne. Et, grande nouvelle, la série aura finalement un quatrième tome !
Je ne peux que vous conseiller de lire cette incroyable histoire, et d’en parler ensuite à tous vos proches.

Pepper et Carrot, Tome 2, Les sorcières de Chaosah

Pepper et Carrot, Tome 2, Les sorcières de Chaosah, David Revoy, Glénat.

Pepper et Carrot, Tome 2Voici une jeune sorcière, accompagnée de son tout petit mignon chat, qui… rate tout ce qu’elle entreprend.
Le dessin est indéniablement très travaillé. On a à chaque page une explosion de couleurs qui réveille l’œil et charme grandement. Le talent pour la colorisation est incroyable. Quant aux scénarii, ils sont très inégaux. Si l’humour est souvent au rendez-vous, on a à contrario certains récits assez plats et sans saveur. C’est dommage car les jolis dessins persistent même quand la narration n’est pas à la hauteur. Gageons que les jeunes lecteurs seront surtout séduits par l’ensemble et seront suffisamment conquis pour avoir envie de lire le tome suivant.

La ligne droite

La ligne droite, Hubert, Marie Caillou, Glénat.

la ligne droiteC’est une histoire d’amour. Qui tâtonne. Qui hésite. Qui vit ses premiers frissons. Ah, le premier baiser !
On frémit à chaque page avec notre protagoniste timide et hésitant, on ressent ses craintes et ses doutes, on tremble, on vit. Ainsi, l’émotion passe avec une justesse qu’il est rare d’atteindre. J’avais déjà été fortement touchée par La chair de l’araignée il y a quelques années et le duo d’auteurs nous prouve encore une fois leur talent tant dans l’écriture, la mise en scène, le dessin que le soin du détail. Un beau duo, une belle lecture. Vivement une nouvelle création.

Irena, Tome 2, Les justes

Irena, Tome 2, Les justes, Morvan, Tréfouël, Evrard, Walter, Glénat.

irena 2Ohlala mais quelle bande dessinée !
Quels frissons à la lecture !
Quelle intensité ! Vous l’avez compris, ce second tome, dans la lignée du premier, est tout aussi saisissant et exceptionnel. Et même, l’émotion gagne en intensité, les frissons perdurent longtemps après la lecture et les scènes resteront à jamais gravées dans les esprits des lecteurs. Un seul mot : lisez. Et n’oubliez pas, bien sûr.

Irena, Tome 1, Le ghetto

Irena, Tome 1, Le ghetto, Morvan, Tréfouël, Evrard, Glénat.

irena 1Irena vient en aide aux juifs parqués dans le ghetto de Varsovie. Puis, courageusement, elle décide d’aider davantage encore les enfants en les faisant sortir.
Cette (presque) biographie sous forme de bande dessinée est extrêmement bien réussie. La simplicité du dessin et le trait enfantin ajoute encore plus à l’horreur en créant un décalage qui semble impossible à combiner. Les bonds dans le temps ajoutent en tension et ce premier tome se dévore alors d’une traite. Qu’Irena a été courageuse ! Quel récit nécessaire ! Bravo à l’auteur d’avoir écrit sur la vie de cette femme, dont on mérite de parler grandement. Et bravo au trio pour cette superbe réalisation.

Le dessein

Le dessein, Jonathan Munoz, Glénat.

le desseinUn dessinateur de bd qui lutte pour se faire éditer, une rencontre qui lui fait voir le dessin autrement, et des dessins, des dessins et encore des dessins.
Dans cette bande dessinée, la mise en abyme attire immédiatement l’intérêt du lecteur, l’humour fonctionne et les pages se tournent de la première à la dernière page avec un plaisir croissant. Une seule envie après avoir refermé le livre : dessiner, créer et replonger dans d’autres bds. Vite, foncez !