Joyeux Noël et bonne année !

Le blog part en vacances et revient à la rentrée avec le plein de nouvelles lectures ! En attendant, un très joyeux Noël à tous et une très belle année 2019 !

Publicités

Bienvenue en Caverne Préhistorique, Tome 1, Drôle de rentrée, Tome 2, Pas de mammouth à la cantine

Bienvenue en Caverne Préhistorique, Tome 1, Drôle de rentrée, Tome 2, Pas de mammouth à la cantine, Pascal Brissy, Yannick Robert, Hatier jeunesse, Première lectures.

Bienvenue en CP 1Bienvenue en cpBienvenue en CP, l’école préhistorique, où on écrit sur les murs et où on peut croiser des tigres à dents de sabre ! Il est certain qu’on s’y amuse chaque jour, surtout quand le cuisinier court après le déjeuner !
Au programme de cette série : de l’humour, de l’humour et encore de l’humour ! Le tout servi avec moult rebondissements dynamiques ! Voilà de quoi donner envie de lire aux jeunes lecteurs. Le texte est d’ailleurs facile d’accès et les illustrations guident bien la compréhension, de quoi offrir un vrai texte de premières lectures efficace… et amusant ! Les jeux de mots raviront aussi les plus grands et le jeu des différences des dernières pages permet de poursuivre un peu plus longtemps le plaisir de lecture. Une seule envie : vite découvrir le tome 3, qui promet encore de nombreuses situations rocambolesques, avec une aventure sportive !

13 minutes

13 minutes, Sarah Pinborough, Florence Moreau, Castelmore.

13 minutesNatasha est restée morte pendant 13 minutes dans l’eau glacée. Qui a pu faire cela ? Ce ne peut être ses amies… si ?
Ce roman fonctionne bien. On a le suspense classique qui permet d’intriguer le lecteur et de le tenir en haleine. Les personnages sont caricaturaux à souhait mais cela colle au genre et les péripéties font naître de nombreux rebondissements. On attend alors les coups de théâtre et ils pleuvent dans le dernier quart. Si on est adepte du genre, on peut toutefois en anticiper de nombreux. Voilà un roman dans la lignée des Cat Clarke qui rendra accro les jeunes lecteurs.

Seuls, Intégrale du cycle 1

Seuls, Intégrale du cycle 1, Gazzotti, Vehlmann, Dupuis.

Seuls, Intégrale du cycle 1, Gazzotti, VehlmannDes enfants se retrouvent soudainement seuls. D’abord il va falloir survivre. Ensuite, il faudra tenter de comprendre.
L’avantage certain de lire le cycle entier d’une traite est de pouvoir enchaîner les tomes et de répondre au besoin de lire la suite. Car le suspense est sans cesse relancé et le lecteur a vraiment envie de savoir le pourquoi du comment de toute cette histoire. Chaque tome a sa propre unité, ce qui ajoute quelques intrigues closes mais le fil rouge n’est jamais perdu de vue. On apprécie aussi que la coupure survienne après le tome 5 : on a certaines réponses pour se satisfaire et l’envie de vite lire le cycle suivant. Voilà une intégrale très satisfaisante qui permet de (re)découvrir une bande dessinée devenue classique.

Cœurs brisés, têtes coupées

Cœurs brisés, têtes coupées, Robin Schneider, Nathalie Peronny, Gallimard Jeunesse, Pôle fiction.

Cœurs brisés, têtes coupéesEzra est le beau gosse, sportif et parfait, du bahut où il règne en maitre. Sa vie va basculer.
Bon… l’annonce de la quatrième et du début du roman est un peu mensongère. Car le basculement n’est somme toute pas si dramatique que cela. Et le reste du roman n’énonce que platitudes et rebondissements habituels du roman pour ado cliché. Du coup, c’est nécessairement la déception. C’est dommage car l’idée pouvait être prometteuse : encore fallait-il l’amener plus loin.

Walking dead, Tome 31

Walking dead, Tome 31, Robert Kirkman, Charlie Adlard, Stefano Gaudiano, Cliff Rathburn, Dave Stewart, Delcourt, non encore publié.

Cette nouvelle communauté annonçait déjà des débats politiques dans le tome précédent et on est ici servi ! Les zombies restent un peu en retrait et la place est aux grandes réflexions. Et, pour une fois, les scissions vont être nombreuses. Les personnages principaux sont en désaccord et on peut grandement s’interroger soi-même sur les questions soulevées. Et, ouf, point trop de pathos dans ce tome. Je ne suis toujours pas entièrement convaincue du basculement de Michonne mais il va falloir s’habituer semble-t-il. Voilà donc un tome qui relance bien l’intrigue et les débats. Vivement le 32 !

A quoi servent les clowns

A quoi servent les clowns, Anne Percin, Rouergue, dacodac.

A quoi servent les clownsUne famille, ça a des liens fort serrés. Serrés comme… les barreaux des cages des animaux de cirque. En caravane qui roule, ou qui est à l’arrêt, partez découvrir la vie de Mélinda.
Ce roman pose habilement ses personnages et, grâce à leur fort réalisme, on a vraiment l’impression de les côtoyer depuis longtemps et de connaître leur mode de vie. Alors bien sûr, on s’implique dans l’histoire et on savoure les aventures qui surviennent au fil du texte. De quoi donner envie de mieux connaître son voisin… Et de côtoyer un peu plus les tigres et les clowns.

Les cahiers d’Esther, Histoires de mes 10 ans

Les cahiers d’Esther, Histoires de mes 10 ans, Riad Sattouf, Allary éditions,

Les cahiers d'Esther, Histoires de mes 10 ansEsther va dans une école privée, subit ton frère, adore son père, commente la vie.
Sur chaque page, Riad Sattouf raconte un extrait de la vie d’Esther. On rit, on constate… ou on est consterné. Les propos sont posés, exposés, jamais jugés. En une page, l’auteur fait mouche et les émotions, variées, sont chaque fois au rendez-vous. Curieusement peut-être, on en redemande, des analyses et constats décalés d’Esther. Cela tombe bien puisqu’un second tome est déjà disponible !

L’invitation faite au loup

L’invitation faite au loup, Christian Oster, Anaïs Vaugelade, L’école des loisirs, Mouche.

L'invitation faite au loupLe cochon en a assez de courir chaque nuit pour échapper au loup. Il aimerait se promener en paix. Il a donc un marché à proposer au prédateur. Le loup sera-t-il assez malin pour relever le défi du cochon ?
Christian Oster a un talent indéniable pour jouer avec les règles du conte. Ici s’ajoutent jeux de mots et plaisir de l’anticipation : en effet, le lecteur tente de deviner la suite des événements et le malicieux plan du cochon. Forcément, le texte se dévore et laisse un grand sentiment de plaisir, celui d’avoir vaincu, évidemment. Un excellent titre de l’auteur donc.

Le grand méchant renard

Le grand méchant renard, Benjamin Renner, Shampooing.

Le grand méchant renardUn renard forcément un peu naïf, nécessairement affamé et curieusement… maman.
Les planches sont assez drôles et percutantes. Et même si on surfe sur la même ligne tout du long, on note tout de même quelques originalités. Du coup, on sent le genre de la fable gagner en renouveau : de quoi donner envie de découvrir d’autres aventures avec, pourquoi pas, de nouveaux personnages animaux.