Le bonheur est dans le préau

Le bonheur est dans le préau, Boualem Aznag, Stéphane Grulet, Jean-Jacques le mag, Jungle.

Le bonheur est dans le préauMais qu’ils sont drôles les gags de ces deux auteurs ! Alors oui, pour apprécier, mieux vaut être prof. Et prof avec second degré, c’est mieux. Oui, on peut se moquer des élèves, des parents et de nous-mêmes. Les blagues sont fines, ou pas, novatrices, ou pas, hilarantes… ou pas… mais on savoure ! On déguste page après page et on fait passer au collègue. Bref, après avoir lu le bouquin d’Alvarez, vous ne pouvez que vous précipiter sur Le bonheur est dans préau.

Publicités

Flora Banks

Flora Banks, Emily Barr, Julie Sibony, Casterman.

Flora BanksFlora Banks a un problème : sa mémoire lui fait défaut depuis ses 10 ans. Mais un nouveau souvenir se grave dans son esprit : elle sait qu’elle a embrassé Drake. Flora décide alors de tout entreprendre pour retrouver celui qui a permis de modifier son cerveau.
Ce roman est totalement addictif. Parce que le lecteur veut savoir si Flora retrouvera Drake, parce que les mystères sont semés au fil des pages, parce que la tension générée par l’oubli systématique de ce que le lecteur sait crée des scènes intensément angoissantes, et parce que l’auteur sait manier la plume à la perfection pour générer suspense, émotion, angoisse et envie de lire, sans cesse, la suite. Voilà bien de nombreuses raisons qui devraient vous donner envie de saisir le roman et ne plus le quitter jusqu’à la dernière page. Surtout que les coups de théâtre sont nombreux, véritablement inattendus et qu’ils se savourent grandement.
Quel plaisir de lecture de la première à la dernière page !
Vous l’avez compris, vous devez rencontrer Flora : foncez vite en librairie et, vous, c’est certain, vous ne l’oublierez pas.

La légende de Robin

La légende de Robin, Elena Kedros, Sara Iayafly Spano, Nathalie Nédélec-Courtès, Pocket Jeunesse.

La légende de RobinRobin a perdu ses parents… mais pas son frère, qu’elle va tenter de retrouver à tout prix.
Dans ce roman d’aventures, le célèbre Robin des bois est une fille. On retrouve le côté initiatique, les épreuves, les rebondissements. Bon. Mais comme le suspense reste moindre (le lecteur n’a que peu de doutes sur l’issue de chaque scène), l’intérêt décroît et peut même disparaître. Les amateurs de Robin seront sans doute ravis mais les autres risquent de voir la lassitude surgir.

Dans l’ombre de Stella

Dans l’ombre de Stella, Alexandra Sirowy, Noémie Saint Gal, Pocket Jeunesse.

Dans l'ombre de StellaDeux petites filles dans la forêt… une seule revient. Onze ans plus tard, l’enquête ouvre de nouveau.
Dans ce polar pour ados, on a le bon équilibre entre le thriller plein de suspense et les relations amicales et amoureuses de l’héroïne qui sont présentes sans trop de cucul-fleur-bleue. Du coup, l’addiction policière prend le dessus et le roman se dévore vite. Le dénouement révèle un puzzle finalement un peu attendu et peu complexe mais qui réserve tout de même quelques surprises. On peut noter quelques longueurs mais elles se font rares. Voici donc un polar qui devrait divertir les jeunes lecteurs le temps d’être lu, et c’est déjà bien.

Amour, Gloire et ballet

Amour, Gloire et ballet, Anaïs Sautier, Gabriel Gay, L’école des loisirs.

Amour, Gloire et balletLa couverture et la quatrième m’ont clairement happée comme une moule contre un rocher. Mes yeux ont vu « danse », les mots du résumé me faisaient des clins d’œil humoristiques et le sujet semblait original. Bref, le charme a opéré. Et… dommage, l’écriture m’a un peu laissée à côté des émotions. Car elle est tarabiscotée, l’adhérence au personnage opère peu. Même, l’ennui survient dans ce roman pourtant bref. C’est dommage car toutes les qualités étaient présentes pour séduire. Peut-être faudrait-il lire l’ouvrage précédent auquel le texte renvoie souvent, Danse avec les choux. Peut-être…

Miss Peregrine et les enfants particuliers

Miss Peregrine et les enfants particuliers, Ransom Riggs, Sidonie Van Den Dries, Bayard Jeunesse.

miss peregrineDans cette histoire, sur fond de Seconde guerre mondiale, des enfants. Mais pas n’importe quels enfants… d’étranges enfants aux apparences et aptitudes particulières.
De quoi plonger le lecteur dans un monde merveilleux en un clin d’œil ! Ce roman a toutes les qualités du genre et l’écriture est rondement bien menée. On est happé par l’univers, l’atypisme des personnages et le déroulement de l’histoire. Seul bémol chez moi : j’avais vu le film avant de lire le livre, ô terrible erreur, cela a gêné ma lecture car les histoires vues se superposaient au texte et empêchaient le processus imaginaire de fonctionner entièrement.
Voilà en tout cas un classique à avoir nécessairement dans toutes les bibliothèques et à lire absolument avant de voir l’adaptation, qui respecte bien l’œuvre d’origine.

Le cercle des 17

Le cercle des 17, Richard Paul Evans, Christophe Rosson, Pocket Jeunesse.

Le cercle des 17,Comment résumer sans que ce ne soit trop cliché ? Hé bien non, on ne peut pas… car un ado doté de pouvoir qui va former un club d’ados-avec-pouvoirs, on a déjà donné. Et ce n’est pas l’écriture qui vient sauver le roman puisque c’est longuet, bourré de dialogues qui tirent à la ligne et de scènes artificielles prêtes à l’emploi. Bref, on a un ramassis qui peut servir d’étude de ce qu’il faudrait éviter de faire si l’on veut écrire un roman avec des ados-à-pouvoirs. Un « best-seller » qui devrait vite se faire relayer donc.

La petite mort

La petite mort, Davy Mourier, Delcourt.

la petite mortJ’ai enfin lu la Petite mort, l’histoire de cette créature enfant qui, un jour, devra faucher comme papa mais qui, en attendant, va à l’école.
Et quel humour ! Chaque gag est parfaitement bien mené, l’humour souvent noir va jusqu’au bout de la blague et le rire est au rendez-vous tout au long de la lecture. Dommage que la réalité augmentée ne soit plus disponible mais cela n’enlève en rien la grande qualité de cette œuvre dont je vous conseille vivement la lecture !

Barnabé ou la vie en l’air

Barnabé ou la vie en l’air, John Boyne, Olivier Jeffers, Catherine Gibert, Gallimard Jeunesse.

Barnabé ou la vie en l'air,Barnabé nait au sein d’une famille prétendument parfaite. Alors, forcément, si Barnabé se met à être différent, cela contrarie les parents. Surtout si sa différence consiste à voler.
Ce roman met tout de suite le lecteur dans l’ambiance de ces sombres histoires où les enfants sont à plaindre, entourés d’atroces adultes, et à qui mille atroces péripéties surviennent. Ce Rémi avec (horrible) famille, ce (faux) orphelin Baudelaire, on s’y attache nécessairement immédiatement. Mais là où John Boyne frappe fort, c’est en ajoutant une pluie de rire à (presque) chaque page. Les parents parfaits sont ridicules, les malheurs sont si intenses qu’ils gagnent en humour et les nouvelles rencontres sont farfelues. Du coup, c’est un grand plaisir de lecture du début à la fin. Et quelle rocambolesque fin ! Voilà donc un livre à conseiller à tous les jeunes lecteurs ! Succès garanti !

La véritable histoire du Chat Botté et du chat Marcel

La véritable histoire du Chat Botté et du chat Marcel, Benjamin Perrier, Jules Gautier-Languereau.

La véritable histoire du Chat Botté et du chat Marcel,Le chat Marcel, on le connait, il sévit déjà dans de nombreux détournements de contes de fées. Voilà le topo : ce gros chat faignant et gourmand est en réalité responsable de toutes les histoires des contes. Dans ce tome donc, c’est au tour du Chat Botté de voir son récit recentré autour du matou. Le jeune lecteur s’amuse alors nécessairement de voir les changements qui viennent bouleverser l’histoire tout en prenant grand plaisir à retrouver les principales étapes du conte classique. Un seul regret pour ce détournement-ci : on peut noter un peu moins d’humour et d’inventivité que dans les autres interventions de Marcel. Mais le plaisir de lecture reste malgré tout présent et les jeunes lecteurs seront ravis d’ajouter ce nouveau tome à leur collection.