Sélection pour les vacances

Aujourd’hui, je vous conseille quelques titres pour les vacances. Je me limite à un par genre, alors, nécessairement, ce sera restreint. N’hésitez pas à lire les articles du blog si vous cherchez d’autres idées.
1 album : Le Lac des cygnes
1 bande dessinée : La boîte à musique
1 roman pour enfants : Un piano pour Pavel
1 roman pour les plus grands : Les optimistes meurent en premier
1 série pour les plus grands : Le grand saut tome 1, tome 2, tome 3
1 livre théorique : Pour une enfance heureuse
Je vous souhaite d’agréables vacances si vous en avez et je vous donne rendez-vous à la rentrée pour de nouveaux articles.
Bonnes lectures !

Publicités

Mots d’excuse, Les parents écrivent aux enseignants

Mots d’excuse, Les parents écrivent aux enseignants, Patrice Romain, Pocket.

Mots d'excuse, Les parents écrivent aux enseignantsLa quatrième présente très bien l’ouvrage : on trouve ici un recueil de véritables mots de parents qui amusent, font sourire ou franchement rire, inquiètent ou désolent. Car, parfois, le choc est totalement inattendu. Certains mots sont prévisibles et attendus mais on ne peut soupçonner toute la richesse de trouvailles dont peuvent faire preuve les parents. Les menaces et les critiques m’ont pour ma part ôté tout rire. La quatrième annonce aussi que le recueil permet de voir une partie de la société : gardons bien à l’esprit que ce n’est qu’une partie, qu’il faut espérer la plus mince possible. Quoi qu’il en soit, savourez !

Le bonheur est dans le préau

Le bonheur est dans le préau, Boualem Aznag, Stéphane Grulet, Jean-Jacques le mag, Jungle.

Le bonheur est dans le préauMais qu’ils sont drôles les gags de ces deux auteurs ! Alors oui, pour apprécier, mieux vaut être prof. Et prof avec second degré, c’est mieux. Oui, on peut se moquer des élèves, des parents et de nous-mêmes. Les blagues sont fines, ou pas, novatrices, ou pas, hilarantes… ou pas… mais on savoure ! On déguste page après page et on fait passer au collègue. Bref, après avoir lu le bouquin d’Alvarez, vous ne pouvez que vous précipiter sur Le bonheur est dans préau.

Swimming Pool

Swimming Pool, Sarah Crossan, Clémentine Beauvais, Rageot,

CVT_Swimming-Pool_7152Kasienka arrive en Angleterre.
Tato les a quittés.
Clair fait vivre l’enfer à Kasienka.
Mais,
heureusement,
William est là.
Dans ce roman de nouveau tout en vers, on retrouve la talentueuse auteure qui m’avait déjà tant charmée dans Inséparables. L’émotion est bien sûr au rendez-vous, qu’elle soit colère, tristesse, angoisse, amour. Et le lecteur a son cœur qui palpite à tout-va. Un seul regret à la fin de la lecture : quelle soit courte, justement. Une petite heure en compagnie de Kasienka, c’était peu.
Voilà un roman très intense que je vous conseille vivement (et n’oubliez pas de lire également Inséparables).

Le musée des merveilles

Le musée des merveilles, Brian Selznick, Danièle Laruelle, Bayard Jeunesse.

Le-musee-des-merveilles1927 : une petite fille sourde part à New York pour suivre la trace d’une célèbre actrice. 1977 : un petit garçon en deuil de sa mère part à New York sur la trace de son père.
Bien sûr, le croisement va avoir lieu. Et le lecteur attend. Savoure. Déguste. Car les livres de Brian Selznick sont des œuvres d’art que l’on admire longuement. Le graphisme crée la narration, le texte et l’image se rejoignent, et la création originale impressionne.
Quel talent de d’alterner ainsi le texte et l’image, de générer des ponts, de provoquer ainsi tant d’émotions ! Les œuvres de l’auteur ne se résument pas et, finalement, l’histoire importe peu. Car c’est bien tout l’exercice narratif qui subjugue totalement le lecteur. Vraiment, une grande œuvre.
A dévorer d’une traite et à relire ensuite pour en savourer le moindre trait, le moindre mot.

Sélection pour les vacances

Aujourd’hui, je vous conseille quelques titres pour les vacances. Je me limite à un par genre, alors, nécessairement, ce sera restreint. N’hésitez pas à lire les articles du blog si vous cherchez d’autres idées.
1 album : Oh ! Un livre qui fait des sons
1 bande dessinée : La différence invisible
1 roman pour enfants : Le dernier pisteur, tome 1
1 roman pour les plus grands : Sauveur et fils, saison 1
1 roman pour ceux qui ne sont plus des enfants : Ne ramenez jamais une fille du futur chez vous (et les tomes suivants)
1 livre pédagogique : Construire des rituels à la maternelle
Je vous souhaite d’agréables vacances si vous en avez et je vous donne rendez-vous à la rentrée pour de nouveaux articles.
Bonnes lectures !

Les p’tits philosophes

Les p’tits philosophes, Pomme d’Api, Sophie Furlaud, Dorothée de Monfreid, Soledad Bravi, Bayard Jeunesse.

20170626_102837Les p’tits philosophes, c’est une bande de copains qui sévit chaque mois dans le magazine Pomme d’Api. Sur un thème ou une question, quatre amis s’interrogent, réfléchissent, tentent de trouver des réponses en observant le monde, le quotidien, la vie. Il y a Plume, qui pense beaucoup et est le plus philosophe, Raoul, le loup qui fait souvent des bêtises et agit à l’instinct, Chonchon, le bébé un peu naïf aux idées spontanées et Mina, la gentille chatte qui rassure et adoucit les humeurs des autres. Dans ce recueil, vingt-quatre thématiques sont réunies. Grâce à la bande dessinée, le jeune lecteur est invité tout en douceur à s’interroger, en partant d’une scène de son quotidien, sur une grande notion de la vie : qu’est-ce qu’un cadeau, qu’est-ce qu’un ami, qu’est-ce que grandir… C’est alors l’occasion de réfléchir sur la justice, l’ennui, la colère, la pensée… Ensuite, une double page permet de poursuivre la réflexion en discutant avec le jeune lecteur. Une seule conclusion après avoir lu tout l’ouvrage : vite aller acheter le tome suivant.
Voici par exemple, un extrait de conclusion sur « à ton avis, on est où avant de naître ? » :

Nendo Stories

Nendo Stories, Mr Tan, Omaké Books.

nendostoriesAttention, attention, yeux sensibles, préparez vos mouchoirs, voici un feu d’artifice de mignonnerie ! La « toy photography », ça ne vous parle pas ? Je vous assure qu’avec ces photos, vous allez en avoir les larmes aux yeux et en devenir définitivement accro. Car les scènes choisies sont parfaitement attendrissantes, car le photographe accorde un grand soin à chaque détail, et car l’émotion qui surgit à la vision de chaque photo est nécessairement intense. Comment ne pas résister aux expressions des personnages, curieusement réalistes bien que caricaturées ? Comment ne pas fondre devant ces petites mains qui manipulent de si petits objets ? Et comment ne pas admirer l’immense talent de Mr Tan qui a su construire ces scènes du quotidien ? Le jeu des cadrages, les floutés, les arrière-plans, tout est savamment réfléchi et… totalement à croquer. On se reconnait forcément dans certaines photos, on croit voir nos amis, on est ébloui par la reconstitution. Bref, ce livre, il vous le faut ! Cela tombe bien, vous pouvez dès maintenant le précommander ici. Et, super énormissime bonus, si vous le faites avant le 13 juin, vous avez, ô grands chanceux que vous êtes, une carte collector dédicacée par Mr Tan ! Foncez !

mr tan

Alice au pays des merveilles

Alice au pays des merveilles, Lewis Carroll, Rébecca Dautremer, Gautier-Languereau.

20170127_102937Avoir une belle édition des classiques de la littérature, c’est toujours très agréable. Et il est souvent bien difficile de choisir entre les différentes éditions. Ne cherchez plus pour Alice aux pays des merveilles ! Voici l’édition qu’il vous faut. Les illustrations de Rébecca Dautremer y sont naturellement scandaleusement merveilleuses. Son Alice brune aux cheveux courts dégage un je-ne-sais-quoi bien mystérieux, les dessins sont extrêmement détaillés et soignés comme Rébecca sait si bien le faire et l’atmosphère créée est savoureusement inquiétante et captivante. Sur le texte, on trouve quelques efforts. On découvre par exemple de jolis calligrammes :
20170127_102118mais il y a aussi des doubles pages bien remplies qui manquent un peu d’air. Heureusement, une double page illustrée et hop, on pardonne tout.
20170127_103034On peut toutefois émettre un petit regret : que l’illustration ne reste qu’en accompagnement du texte et qu’il n’y ait pas eu une vraie symbiose des deux. Mais ne chipotons pas, cette édition est sublime, savourons-la comme il se doit !

Boucle d’Or au musée

20170103_103650Actes Sud Junior nous offre ici un bijou artistique et littéraire. On ouvre le livre et l’on est invité à voyager à travers de grands tableaux d’artistes tout en redécouvrant l’histoire de Boucle d’Or et des trois ours.
Ainsi commence l’histoire, à l’orée d’une forêt de coquelicots (avec Monet). Puis, l’on arrive chez les trois ours, où, tout en respectant parfaitement le conte, Boucle d’Or découvre des soupes qui ne sont pas à son goût, des chaises peu confortables (avec Van Gogh) et des lits où la petite fille s’endort comme un bébé (dans Le Berceau, de Berthe Morisot). Quelle frayeur quand les ours la découvrent ; ils en hurlent comme Le cri de Munch !
20170103_103706À la fin de l’ouvrage, les œuvres sont répertoriées. Cette réécriture du conte permet aux jeunes lecteurs de porter un regard différent sur les œuvres d’art, d’être incités à y voir une histoire, d’y découvrir des émotions.
Merci à Amel Khaldi-Bonnaud d’avoir eu cette riche idée. À renouveler d’urgence avec d’autres contes !