Verte

Verte, Marie Desplechin, Magali Le Huche, Rue de Sèvres.

vertePour Verte, il est hors de question d’être une sorcière. Les garçons, c’est bien mieux. Mais si on est sorcière de mère en fille, on risque bien de finir par ressembler à celle qui nous a engendrés. Qu’on le veuille ou non.
Le roman de Marie Desplechin était un grand coup de cœur pour moi. Et quelle adaptation en bande dessinée ! Grâce aux traits talentueux de Magali Le Huche, on retrouve tout le charme du roman. Certes, cela va vite, on est forcé de condenser. Mais le plaisir est omniprésent ! On retrouve même le charme du changement de focalisation. Les personnages sont parfaitement retranscrits et les situations exactement comme elles doivent être. Bref, le dessin est au top. De quoi donner envie d’aller relire le roman. Et, surtout, de vite lire l’adaptation suivante, Pome.

Publicités

Aspirine

Aspirine, Joann Sfar, Rue de Sèvres.

AspirineAspirine est une vampire. Et elle bouffe des gens.
Cette bande dessinée est totalement barrée. C’est drôle ; c’est glauque : donc on adore ! On suit les délires d’Aspirine avec joie, on savoure le trash, on s’amuse des grossièretés et on suit le délire de l’auteur avec un plaisir constant. Ça part alors dans tous les sens et on ne peut pas résumer la bd : on se contente d’être transbahuté par l’histoire loufoque. Bref, du grand Sfar.

Imbattable, Tome 1, Justice et légumes frais

Imbattable, Tome 1, Justice et légumes frais, Pascal Jousselin, Dupuis.

ImbattableImbattable est le seul véritable super-héros de bande dessinée. Et puisqu’on vous le dit, c’est que c’est vrai ! Car ce super-héros saute de case en case, peut donc voyager dans le temps et possède par conséquent le pouvoir de bluffer et d’éblouir le lecteur. Quelle ingéniosité que de jouer avec les codes de la bd ! Le blanc entre les cases prend vie, le temps devient malléable et la lecture totalement inédite ! Et le jeu n’est pas redondant car l’auteur a d’autres idées dans sa poche, avec une pluie de méchants ou gentils aux pouvoirs tout aussi littéraires et originaux. Bref, voilà une aventure lectorale qu’il faut vivre absolument !

30 ans 2 chats

30 ans 2 chats, Flora, Minikim, Bamboo éditions.

30 ans 2 chatsEn réalité, le fait que notre narratrice ait 30 ans importe peu. L’essentiel concerne sa vie de femme célibataire en surpoids avec des chats. Elle pourrait en avoir 20 ou 70… Ce serait tout aussi… insipide. Car il faut quand même être exactement dans la cible de la femme-célibataire-accro-aux-chats pour apprécier l’humour. Sinon, le côté pathétique prend un poil le dessus. Pour toutes celles qui sont la cible, foncez, vous y verrez votre quotidien.

Clochette au pays des merveilles

Clochette au pays des merveilles, Crisse, Pena, Le Lombard.

clochette-pays-merveillesEt si Clochette se retrouvait chez Alice ?
Dans ce mélange d’histoires, on retrouve les personnages phares et les scènes cultes. Mais quelques nouveautés surviennent aussi au détour d’une case. Et les rencontres et péripéties se savourent à chaque fois. On apprécie de connaître ou on aime la surprise. On cherche à anticiper et on se délecte des choix des créateurs. Dans une atmosphère parfaitement réussie, les jeux de lumière créent avec succès un univers fantastique envoûtant. Et quel dénouement fabuleux ! Les mises en abyme prennent de l’ampleur et on salue l’invention des artistes qui ont mené ce détournement à bien. Voici un joli croisement, que je vous conseille vivement.

Que du bonheur !, tome 2, Trois fois plus de bonheur… Et de fatigue !

Que du bonheur !, tome 2, Trois fois plus de bonheur… Et de fatigue !, Céline Charles, Bamboo édition.

Que du bonheur !, tome 2, Trois fois plus de bonheur... Et de fatigueEncore une bande dessinée qui parle des mamans et des enfants ? Oui ! Oui mais ! Oui mais celle-ci regorge d’anecdotes originales. Certes, on a un lot de gags attendus et/ou déjà vus sur le sujet. Mais l’auteure ajoute aussi beaucoup de sa vie personnelle, elle se mouille, beaucoup, en osant dire les choses telles qu’elles sont et sans toujours essayer de faire rire juste histoire de. D’autres pages sont des témoignages réfléchis, écrits en parallèle des blagues et cela ajoute une distance et un réalisme qui donne de la force à l’ensemble. Bref, voilà une bd qui sort du lot.

End, tome 1

End, tome 1, Elisabeth, Barbara Canepa, Anna Merli, Soleil, Métamorphose.

EndÉlisabeth a 13 ans. 13 ans pour toujours puisque la jeune fille est morte.
Dans cette bande dessinée, on sent immédiatement l’atmosphère de la mort, envoûtante et charmante. Le graphisme est précis, les couleurs bien choisies et le tout plonge le lecteur dans un univers onirique sombre, fort féerique. L’histoire est pleine de poésie et incite à la réflexion : la mort n’est-elle pas sans cesse autour de nous ? Mais il manque tout de même une touche de dynamisme : on aurait aimé une intrigue un chouïa liée à un suspense accru. Cela aurait davantage incité à lire le tome suivant.

Margaux Motin rencontre La femme parfaite est une connasse !, tome 2

Margaux Motin rencontre La femme parfaite est une connasse !, tome 2, Margaux Motin, Anne-Sophie Girard, Marie-Aldine Girard, Fluide glacial, J’ai lu.

Margaux Motin rencontre La femme parfaite est une connasse !, tome 2On prend les mêmes et on repart pour un tour ! Car la femme parfaite n’en a pas fini d’être une foutue connasse, les auteures avaient encore des choses à dire. Et devaient encore nous faire rire ! Cela marche ! On se reconnaît, on déguste les blagues, on savoure. Bref, on jubile à chaque page. Si vous n’êtes pas une connasse, euh, parfaite, foncez-vous délecter de ces planches hilarantes !

Emilie voit quelqu’un, tome 2, Psy à psy

Emilie voit quelqu’un, tome 2, Psy à psy, l’oiseau fait son nid, Théa Rojzman, Anne Rouquette, Fluide glacial.

emilie 2.jpgÊtre petite, instit… et névrosée. Légèrement hein.
Cette bande dessinée glisse avec humour un portrait de jeune femme légèrement perturbée. Mais cela va, la vie se poursuit, avec son lot de joies malgré tout. Le dessin est très coloré et tout en rondeur, ajoutant de la joie à la lecture. Un peu courte, l’histoire avance peu mais le divertissement persiste malgré tout. Voilà une lecture pétillante qui amusera donc son lectorat à coup sûr.

Enola et les animaux extraordinaires, Tome 4, Le yéti qui avait perdu l’appétit

Enola et les animaux extraordinaires, Tome 4, Le yéti qui avait perdu l’appétit, Joris Chamblin, Lucile Thibaudier, Les éditions de la Gouttière.

enola 4Dans ce tome, Enola part au Tibet afin d’aider les moines à comprendre le problème du yéti.
Ce tome permet de découvrir une autre culture tout en incitant à réfléchir sur les traditions et le respect des espèces et de l’autre. Aussi, la mort est délicatement présente, sans pathos inutile. Le graphisme est toujours magnifique et le soin accordé aux planches toujours égal. Encore un fort succès pour ce tome. Voilà vraiment une série brillante !