My home hero, Tome 1

My home hero, Tome 1, Naoki Yamakawa, Masashi Asaki, Kurokawa.

My home hero, Tome 1Si votre fille était en danger, n’iriez-vous pas supprimer la cause de ce danger ? Même si cette cause est une personne bien sûr !
Ce manga est très haletant. On est entraîné dès les premières pages par le suspense de l’intrigue et on se demande à chaque instant comment nos personnages vont trouver une issue à leurs problèmes. Le jeu du gentil face au méchant gagne ensuite en intensité : on cherche à savoir qui a sans cesse un coup d’avance. C’est prenant et c’est bien construit : vivement le tome 2 !

Publicités

Paris sous les eaux

Paris sous les eaux, Joann Sfar, Gallimard.

Joann Sfar, Paris sous les eauxDans ce recueil sont présentées des planches précédemment publiées dans Paris Match. A chaque page, une surprise, un gag, une critique, une vision du monde. Un grain de sable qui devient pépite. Une broutille mise sur le devant de la scène. On sourit, on s’émeut, on rit. Voilà un album qui se déguste page après page, qui donne envie de revenir en arrière, d’afficher les pages partout, de parler et de vivre. Une bd à lire donc.

Le sculpteur

Le sculpteur, Le sculpteur la bande dessinée et moi, Scott McCloud, Rue de Sèvres.

le sculpteurDavid Smith est un sculpteur qui n’arrive pas à vivre de son art. Il se voit proposer un étrange pacte : son don sera infini mais il mourra dans 200 jours. Et vous, accepteriez-vous ?
Cette bande dessinée rend accro dès les premières pages. On a envie de savoir, évidemment. Malheureusement, il y a un petit glissement dans l’intrigue et l’ennui survient un peu au milieu de la bande dessinée. Pourtant, l’auteur est connu pour sa grande maîtrise du genre et sa composition très réfléchie. Ici, on a bien des structures surprenantes et des jeux avec les codes. Heureusement, l’intérêt revient pour une apothéose finale, qui clôt bien l’œuvre et redonne une grande satisfaction de lecture.

Virus, tome 1, Incubation

Virus, tome 1, Incubation, Ricard, Rica, Delcourt.

virus, tome 1, incubationUn virus est à bord d’un bateau. Les passagers sont en danger. Que décider ?
Cette bande dessinée propose un sujet classique mais une approche originale. On a ainsi le fameux virus qui va tuer tout le monde mais l’orientation n’est pas de suivre uniquement la diffusion d’hémoglobine. Ce sont surtout les décisions gouvernementales qui sont au cœur du propos. Bien sûr, un peu d’action avec des personnages jeunes et dynamiques, des bêtises et du sexe pour alléger tout cela. Voilà un cocktail qui fonctionne bien et qui promet une série riche en rebondissements. À suivre donc.

L’invasion des imbéciles

L’invasion des imbéciles, Tiphaine Rivière, Seuil.

l'invasionLa mamie est morte. Mais pour rejoindre un super-puissant extraterrestre et éviter le néant, la vieille dame veut lui montrer la bêtise des humains. Vaste sujet.
Vaste sujet, ici tantôt effleuré, tantôt grandement approfondi. En effet, difficile de parler de tout, d’analyser finement, sans caricaturer ni trop synthétiser. Ici, Tiphaine Rivière relève bien le défi qu’elle s’est lancée. Le débat philosophique est amorcé, les réflexions incitent à réflexion. On aurait pu apprécier un peu plus d’humour, car la réalité engendre parfois un grand désarroi. Mais ce réalisme assure parallèlement le sérieux du propos. Les planches sont assez bien équilibrées, même si les pleines pages accélèrent la lecture et donnent vraiment envie d’en lire plus à la dernière page. Il faudra attendre le tome 2 !

Le secret de Zara

Le secret de Zara, Fred Bernard, Benjamin Flao, Editions Delcourt, Les enfants gâtés.

le secret de zaraZara adore dessiner, elle ne peut s’en passer. Mais son art a parfois, souvent, tendance à dépasser. Les murs se retrouvent vite recouverts de la marque de ses tentatives. Pour les parents, cela suffit : le dessin, oui, la peinture, non.
Cette bande dessinée met à l’honneur l’art et la création artistique. Le lecteur ne peut que s’attacher à cette petite fille haute comme trois pommes, recouvertes de taches de peinture et pleine d’idées à dessiner. Les pages enivrent alors la vue : on s’émerveille des couleurs, on admire le découpage de la page, on se laisse bercer par la composition et le dynamisme qui en ressort. Une seule envie au fil de la lecture : attraper de gros pinceaux et lancer la peinture au gré de ses envies. Voilà un joli titre haut en couleurs et riche en idées, qui devrait séduire petits et grands.

Ma vie d’artiste

Ma vie d’artiste, Mademoiselle Caroline, Delcourt.

ma vie d'artiste, mademoiselle caroline, delcourtAlors là attention, c’est un incroyable coup de cœur de lecture ! Ayant mis un pied (ayant plongé jusqu’au cou) dans le merveilleux monde de l’édition, je savais à peu près ce qu’il était possible de raconter. Mais, surprise, ce contenu n’est arrivé qu’en deuxième moitié de l’ouvrage. Tout commence d’abord par l’enfance et la scolarité de l’autrice. Dis comme ça, ça ne vous branche pas ? Franchement, vous avez tort, Mademoiselle Caroline a le don pour raconter sa vie. Et ensuite, que de découvertes sur son quotidien ! Tout au long de la bd, les anecdotes font crier au scandale, les poils se hérissent et… l’humour vient tout emballer d’une délicieuse guimauve… au goût tout de même amer. Bref, ce titre montre encore une fois combien l’autrice est incroyable et douée. Et quelle superbe idée que cette progression artistique au sein même des illustrations !
A lire absolument ! (Je mettrais bien 3t Télérama ou 5 Etoiles je ne sais pas quoi mais sur mon blog, ça ne casse pas des briques. Donc, euh, juste : c’est trop génial, file acheter ton tome !)

L’adoption, Tome 1, Qinaya

L’adoption, Tome 1, Qinaya, Zidrou, Arno Monin, Grand angle.

l'adoption, tome 1, qinayaL’arrivée d’une petite fille adoptée est nécessairement un chamboulement. Y compris pour les grands-parents.
Voilà une bande dessinée intense en émotions ! Les personnages sont si réalistes qu’ils nous rappellent forcément des personnes de notre entourage et l’histoire gagne alors en profondeur et touche naturellement le lecteur. Grâce aux couleurs douces, on plonge totalement dans cette aventure, on partage la découverte, on a hâte de voir la suite. La transformation du grand-père en véritable papy est très réussie ! Mais… quel dénouement surprenant ! Totalement inattendu, il donne nécessairement envie de lire le tome 2. Vivement la suite !

Pome

Pome, Marie Desplechin, Magali Le Huche, Rue de Sèvres.

PomeVerte a une nouvelle voisine ! Une petite fille, comme elle, avec un prénom impossible, comme elle et qui, oui !… est tout à fait comme elle !
Ce nouveau volet d’histoire de sorcières se savoure tout autant que la première adaptation. On adhère tout de suite à ce nouveau personnage fort attachant, on s’intéresse aux relations entre les membres de la famille et on se demande comment le puzzle va s’agencer. Voilà un second tome tout aussi réussi que le premier : vivement Mauve !

Les Ogres-Dieux, Tome 2, Demi sang

Les Ogres-Dieux, Tome 2, Demi sang, Hubert, Gatignol, Soleil, Métamorphose.

Les ogres-dieux, Tome 2Après un tome 1 grandement original, voici un second volet de cette histoire, toujours aussi inattendue et surprenante. On découvre ici un autre volet, une version différente, un destin parallèle. Les temporalités se croisent, les personnages gagnent en profondeur et on ne peut qu’être charmé par le talent des créateurs à proposer un tel puzzle captivant. Un petit regret : délaisser quelque peu certaines figures du premier volet. Voilà en tout cas assurément une bande dessinée qui continue de briller par son originalité, son scénario inattendu et la réussite des planches.