Enola et les animaux extraordinaires, Tome 4, Le yéti qui avait perdu l’appétit

Enola et les animaux extraordinaires, Tome 4, Le yéti qui avait perdu l’appétit, Joris Chamblin, Lucile Thibaudier, Les éditions de la Gouttière.

enola 4Dans ce tome, Enola part au Tibet afin d’aider les moines à comprendre le problème du yéti.
Ce tome permet de découvrir une autre culture tout en incitant à réfléchir sur les traditions et le respect des espèces et de l’autre. Aussi, la mort est délicatement présente, sans pathos inutile. Le graphisme est toujours magnifique et le soin accordé aux planches toujours égal. Encore un fort succès pour ce tome. Voilà vraiment une série brillante !

Publicités

Walking dead, Tome 30, Nouvel ordre mondial

Walking dead, Tome 30, Nouvel ordre mondial, Robert Kirkman, Charlie Adlard, Stefano Gaudiano, Delcourt.

Walking dead, Tome 30,On est d’accord qu’on ne peut que remarquer une certaine répétition à longueur de tomes. Un grand méchant, une nouvelle forme de communauté. Bon, certes. On peut toutefois noter que ce tome réserve une jolie surprise inattendue et que la question politique invite à une réelle réflexion. Du coup, on tourne certes un peu en rond mais on peut toutefois noter deux ou trois bonnes idées. On est loin des premiers tomes mais à voir si l’intérêt croît par la suite.

Enola et les animaux extraordinaires, Tome 2, la licorne qui dépassait les bornes

Enola et les animaux extraordinaires, Tome 2, la licorne qui dépassait les bornes, Joris Chamblain, Lucile Thibaudier, Les éditions de la Gouttière.

Enola et les animaux fantastiquesDans ce volume, Enola part aider des licornes et un village dont les arbres perdent leur magie.
Ce tome est tout aussi magnifiquement abouti que le premier. Et même, l’histoire, un brin plus complexe, a une dimension policière fort intrigante qui passionne davantage encore. Les couleurs et les dessins sont aussi magiques et merveilleux et le regard est totalement happé par ces sublimes planches. Voilà donc une série qui continue de me séduire et dont j’ai hâte de découvrir les prochains tomes.

4life, Tome 1, Crépuscule

4life, Tome 1, Crépuscule, Antoine Dole, Vinhnyu, Glénat.

4lifeQuatre filles de rendent à une convention de cosplays. Malheureusement, elles ne parviendront jamais à destination : leur bus a un terrible accident. Après cela, rien n’est plus comme avant. D’étranges pouvoirs semblent faire partie d’elles et une ombre plane sur la ville.
Ce manga repose sur un concept simple : on frôle la mort et un événement fantastique surgit. Et dans cette simplicité, l’auteur parvient à innover et à capter l’attention du lecteur. On accepte vite le fantastique, on a envie de savoir le pourquoi du comment et on dévore le manga. Le dessin met bien en scène l’action, on s’attache vite aux personnages, surtout à une, et on déguste l’humour tout en étant tragiquement tenu en haleine par le suspense des scènes. Toutes les explications sont encore attendues bien sûr : de quoi donner envie de lire le tome suivant. Vivement le tome 2 ! (Ce qui obligera en plus l’auteur à se déguiser à son tour !)

Courtney Crumrin, Tome 1, Les Choses de la Nuit

Courtney Crumrin, Tome 1, Les Choses de la Nuit, Ted Naifeh, Warren Wucinich, Akileos.

17165-17166,courtney-crumrin-tome-1-courtney-crumrin-et-les-choses-de-la-nuitUne petite fille dans une étrange demeure. Des créatures fantastiques. Des aventures malgré elle.
Cette bande dessinée retranscrit bien une atmosphère oppressante et angoissante. Malheureusement, l’intérêt décroît au fil des pages. Les péripéties sont un peu tordues et sans grande originalité et on adhère peu au personnage principal. C’est dommage car le dessin est soigné et les couleurs bien choisies. On préférera donc les autres titres de la collection.

Les aventures d’une fille qui avait tout le temps faim, carnet de bord d’une anorexique

Les aventures d’une fille qui avait tout le temps faim, carnet de bord d’une anorexique, Aysseline, Jean-Claude Gawsewitch.

Les aventures d'une fille qui avait tout le temps faimCette bande dessinée retrace une grande partie de la vie de l’auteure, grandement menée par la nourriture ingurgitée et régurgitée. L’anorexie arrive à pas de loup et la boulimie marche ensuite comme un éléphant. Difficile alors de trouver la sortie mais, toujours, elle existe. Il faut la chercher. L’auteure parvient à trouver les mots et les dessins pour traduire son mal-être, ses pensées, ses émotions. La lecture de cette bd ne peut alors qu’être instructive : on en apprend énormément sur les ressentis possibles des personnes souffrant de boulimie. Voilà donc un ouvrage intéressant sur le sujet.

Le Roman de Renart, Tome 1, Les jambons d’Ysengrin

Le Roman de Renart, Tome 1, Les jambons d’Ysengrin, Mathis, Martin, Delcourt jeunesse.

roman de renartCette adaptation du roman de Renart est très savoureuse. On attend à chaque page la ruse de l’animal et les ennemis piégés. On s’amuse de la structure attendue, toujours identique et qui comporte pourtant à chaque fois son lot de surprises. Les dessins mettent bien en scène les situations et accentuent le comique des situations.
Voilà donc une adaptation fort réussie qui donne envie de découvrir les tomes suivants.

La brigade des cauchemars

La brigade des cauchemars, Franck Thilliez, Yomgui Dumont, Drac, Jungle éditions, Frissons.

La-brigade-des-cauchemarsTristan et Esteban ont une mission : pénétrer au cœur des cauchemars pour Sarah pour l’aider à les vaincre.
Évidemment, Franck Thilliez crée immédiatement un puzzle. Il sème des indices, fait exposer les intrigues et donne sans cesse envie de connaître la suite. Immédiatement donc, le lecteur est au cœur de l’intrigue, est pris dans la lecture et dévore l’ouvrage. Le texte est peu présent, donnant un rythme bien rapide à la lecture et accentuant le plaisir d’observer les belles illustrations. Car les planches sont magnifiques ! On plonge dans leur univers onirique, dans l’atmosphère angoissante et l’ensemble forme un véritable polar fantastique. Voici donc une bd qui donne envie de vite connaître la suite !

La petite mort

La petite mort, Davy Mourier, Delcourt.

la petite mortJ’ai enfin lu la Petite mort, l’histoire de cette créature enfant qui, un jour, devra faucher comme papa mais qui, en attendant, va à l’école.
Et quel humour ! Chaque gag est parfaitement bien mené, l’humour souvent noir va jusqu’au bout de la blague et le rire est au rendez-vous tout au long de la lecture. Dommage que la réalité augmentée ne soit plus disponible mais cela n’enlève en rien la grande qualité de cette œuvre dont je vous conseille vivement la lecture !

Frnck, Le début du commencement

Frnck, Le début du commencement, Brice Cossu, Olivier Bocquet, Dupuis.

FranckFranck tombe… À la préhistoire.
Cette bande dessinée ne raconte pas énormément de choses… le récit est structuré de manière archi basique, le personnage est très caricatural et l’humour est très convenu. Bref, le sujet est classique et la copie bâclée.
On peut donc se passer de la lecture de cette bande dessinée.