Au galop, Silver !, Le mystérieux cheval noir

Au galop, Silver !, Le mystérieux cheval noir, Pascal Brissy, Evelyne Duverne, Hatier Jeunesse, Premières lectures, niveau 3.

Le mystérieux cheval noirQue les jeunes lecteurs aient ou non lu les tomes précédents importe peu : chaque tome peut se lire séparément des autres. Pour ma part, j’avais déjà apprécié le tome 1 et c’est avec grand plaisir que j’ai replongé dans ce nouveau tome pour découvrir les nouvelles aventures de Silver et des deux filles.
L’humour du poney est ici encore bien présent, peut-être même davantage, ce qui provoquera très certainement le rire des jeunes lecteurs. Aussi, le plaisir sera au rendez-vous grâce à un suspense généré par l’arrivée d’un nouveau personnage fort énigmatique. Et puis cette fois, ce sera au tour de Silver d’apprendre à partager. Chut, nous n’en dirons pas plus, à vous d’aller lire cette histoire pour découvrir les secrets de ce mystérieux cheval noir.
Rire et mystère : une belle alliance pour le plaisir des jeunes lecteurs !

Au galop, Silver !, Mes deux cavalières au concours de saut

Au galop, Silver !, Mes deux cavalières au concours de saut, Pascal Brissy, Evelyne Duverne, Hatier Jeunesse, Premières lectures, niveau 3.

Mes deux cavalières au concours de sautLe sous-titre expose bien la situation : deux jeunes filles que tout oppose vont monter tour à tour le beau Silver lors d’un concours. Le pauvre poney nous confie avec ses prises de conscience : lui ne veut favoriser aucune des deux jeunes filles et ne contrarier personne. Mais les disputes entre les filles ne cessent d’augmenter, que peut donc faire Silver ?
L’idée de choisir le point de vue de l’animal est intéressant. Le lecteur peut ainsi objectivement apprendre à connaître chacune des filles. Aussi, ce choix narratif accentue l’intérêt pour l’équitation : on découvre ainsi le brossage, les sauts, le stress que peut aussi ressentir l’animal lors d’un concours. Bien sûr, humanisé, le poney crée une plus grande complicité avec le lecteur. Du coup, le jeune lecteur a nécessairement envie de poursuivre la lecture et de découvrir comment la situation va trouver solution. Pari gagné pour ce premier tome qui donne envie de lire la suite de la série !

L’épée du petit roi Arthur

L’épée du petit roi Arthur, Pascal Brissy, Chritophe Lautrette, Deux coqs d’or, Un petit livre d’or.

l'épée du petit roi arthurOhlala, une grosse épée, mais ce n’est pas pratique du tout ! C’est lourd, c’est grand, c’est gênant ! Et puis… ça coupe et casse tout autour du pauvre Arthur qui ne sait comment faire pour éviter les catastrophes. Heureusement, sa marraine a la solution : avec une épée toute molle comme du caoutchouc, cela sera forcément plus pratique ! Seul problème… pas sûr que le dragon en soit impressionné…
Cet album est fait pour être lu à haute voix : ça dzoing, on oit (oui, oui, on oit !) des Pan Pan, des ouille ouille ouille ! Bref, l’action est bien au rendez-vous, et cela s’entend ! Bien sûr, le jeune lecteur fait rapidement le lien avec le vrai Arthur, et le jeu des changements amuse et ajoute encore au divertissement provoqué par la lecture. C’est sûr, L’épée du petit roi Arthur, on adhère, et l’éditeur propose en plus d’écouter la lecture du conte grâce à un QRcode : de quoi prolonger davantage encore le plaisir du jeune lecteur !

épée arthur inter

Devine qui vient dîner !

Devine qui vient dîner !, Pascal Brissy, Annick Masson, Mijade.

20170309_102845Raymond et Marcel ont faim ! Et ça, la faim, c’est insupportable. Soudain, on frappe à la porte : une petite brebis s’est perdue ! Ça alors, c’est trop beau pour être vrai ! Les loups mettent alors en place différents plans pour se régaler de ce cadeau inattendu mais… l’invitée est vraiment à croquer ! Les loups pourront-ils lui résister ?
Dès le début, le ton est donné : on va bien rigoler en lisant cette histoire. Déjà, deux loups qui s’appellent Raymond et Marcel, c’est très drôle. Et voilà que les scènes s’enchainent, les gags se succèdent, les rebondissements étonnent et le rire est au rendez-vous à chaque page. Quant aux illustrations, elles accompagnent l’humour en accentuant encore plus la mignonnerie de notre petite brebis et la moquerie envers les loups.
Voici un album à choisir absolument pour s’amuser en famille !
Découvrez sans plus attendre un extrait du début de l’album :

Le dernier pisteur, Tome 1, La caverne aux araignées

20170116_100835Dans le royaume de Sombresecret, le cruel Nokta cherche à nuire à tous les pisteurs. Sisyphe parvient à lui échapper et forme même un apprenti très prometteur, Zak. Et lorsque son maître est en danger, Zak est prêt à tout pour l’aider, y compris à se rendre dans la caverne aux araignées. Heureusement, il n’est pas seul dans sa quête : une Ourse (avec laquelle il est parvenu à établir le Lien leur permettant de communiquer) vient avec lui.
Pfiou, c’est parti pour une grande aventure pleine de rebondissements au milieu d’un riche univers fantastique. Ici, pas de temps pour lézarder, l’action est omniprésente et les rebondissements constants. Impossible de s’ennuyer une seconde !
Amis arachnophobes, il n’est pas certain que vous serez guéris de votre phobie à la lecture de ce tome car les araignées sont ici vraiment grosses et effrayantes !
Ce premier tome réunit toutes les qualités pour faire accrocher à la série : on découvre un héros fort sympathique que l’on veut déjà suivre partout, une intrigue qui ne cesse de rebondir de péripéties en péripéties mêlant habilement action et frisson, et un grand mystère non encore résolu qui donne envie de lire la suite. La construction, mêlant habilement actions et flashbacks, délivre avec parcimonie des indices sur la grande intrigue tout en faisant avancer l’histoire actuelle. De quoi passionner à chaque page !
Bref, Pascal Brissy signe ici un début de série très prometteur : vivement la suite ! PS : pour des nuits plus calmes, espérons qu’il y ait moins d’araignées !