Illuminae, tome 1, Dossier Alexander 01

Illuminae, tome 1, Dossier Alexander 01, Amie Kaufman, Jay Kristoff, Corinne Daniellot, Casterman.

illuminaeQuel livre étonnant ! J’ai eu peur que la quatrième de couverture révèle trop d’informations sur l’intrigue mais il n’en est rien. Je peux donc vous dire sans problème que : une planète est attaquée, deux ex séparés, des secrets dévoilés et une intelligence artificielle aux commandes de quelques manettes. Rassurez-vous, en sachant tout cela, vous ne savez encore rien.
Parlons donc de l’ouvrage : au début, le processus narratif peut déstabiliser. En effet, point de narration classique, aucune focalisation interne, pas de récit externe. Ici, seuls des documents sont amoncelés. Du coup, nécessairement, je comprends qu’il puisse être difficile pour certains lecteurs d’adhérer à l’œuvre et de s’intéresser à l’intrigue. Pour ma part, je ne peux toujours pas dire si j’ai aimé ou non ce premier tome. Notons que par moments la guimauve était un peu trop présente mais, heureusement, elle ne dure pas.
En revanche, ce qui est sûr, c’est que je suis bluffée par les jeux de typographie où la forme participe au sens, où le texte devient image sans pourtant utiliser de visuels intégrés et où l’émotion naît de cette mise en page particulière. Quelle réflexion pour créer à la fois cet univers d’une très grande richesse et cette présentation originale et novatrice ! Aussi, les coups de théâtre furent pour ma part totalement imprévisibles et j’adore me faire duper efficacement. Bref, un sans faute littéraire, qu’il faut découvrir ne serait-ce que pour tenter cette expérience unique de lecture.

Publicités