On dirait nous

On dirait nous, Didier Van Cauwelaert, Albin Michel.

On dirait nousUn couple, qui s’aime. Tout semble facile, évident. Et l’envie de faire un enfant pointe le bout de son nez. Sauf que ce ne sera pas n’importe quel bébé, mais peut-être une réincarnation. Enfin… si l’on y croit ? Car, c’est impossible, n’est-ce pas ?
Dans ce roman, tout commence comme une jolie histoire d’amour, dont on savoure chaque instant de la passion amoureuse des tout petits moments, des frémissements des débuts. Et puis, l’étrange arrive, à pas de loup. Les personnages doutent, et nous aussi. Alors, on est pris dans l’histoire, on s’interroge, on commence à être pleinement au sein de la « fiction ». Et l’envie de connaître le dénouement, le fin mot de l’histoire, se fait de plus en plus pressante. Voici une histoire qui fonctionne, et qui se lit avec plaisir.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s