Pensée assise

Pensée assise, Mathieu Robin, Actes Sud Junior.

pensée assiseThéo a eu un accident et, depuis, il est en fauteuil. Et c’est bien pourri. Pas d’avantages, que des complications. Heureusement il rencontre LA fille. Mais même là, le bonheur est teinté d’un « mais ».
Ce personnage, on a envie de boire un verre avec lui et de l’entendre continuer à parler bien plus longtemps que durant les 19 chapitres du livre. Car Theo assume totalement ses pensées, critique, se met en colère. Bref, il vit, sans hypocrisie. Il constate les regards, les différences, il commente les gens, il se confie à nous et on se sent son meilleur ami. Pas de pathos dans ce récit, pas de faux espoirs, pas de faux message « Youhou le handicap c’est rien ». Non, le handicap, ça craint. Mais on n’en oublie pas pour autant d’être heureux. Allez rencontrer Théo, vous ne le regretterez pas.