Lector & Lectrix, Apprendre à comprendre les textes narratifs, CM1, CM2, 6e, Segpa

Lector & Lectrix, Apprendre à comprendre les textes narratifs, CM1, CM2, 6e, Segpa, Sylvie Cèbe, Roland Goigoux, Retz.

lector lectrixRetz est encore une fois à la pointe des innovations pédagogiques avec ce guide du maître clé en main qui permet d’enseigner autrement la lecture. Car bien sûr, savoir lire, ce n’est pas uniquement déchiffrer. Car bien sûr, il faut saisir le sens. Car évidemment il faut mettre en œuvre plusieurs compétences lectorales. Bref, devenir lecteur : cela s’apprend. Comme l’élève a appris le code, comme il a appris à compter, il doit aussi apprendre à trouver les repères dans un texte, à utiliser tout ce qui peut l’aider à faire sens, à réaliser le bon film de l’histoire, à savoir interpréter sans inventer. Ici, dans Lector & Lectrix, on apprend la lecture littéraire. On découvre comment imaginer le film de la lecture, on apprend à visualiser qui est présent et à quel endroit, on devient lecteur expert.
Pas à pas, cet ouvrage se propose comme très guidé : l’enseignant peut suivre le manuel, qui est totalement clé en main. Les phases de découverte, de mise en commun, d’institutionnalisation… : tout est très détaillé pour chaque étape.
Qu’en penser alors ? Pour moi, ce guide est une grande réussite. Il propose des activités et des textes variés, une réelle réflexion pour les élèves et il leur donne les vraies clés pour mieux lire. Côté enseignant : oui, c’est clé en main… Mais. Mais il y a un « mais » que je préfère préciser : il faut grandement prendre le temps de bien se former à l’ouvrage. On ne peut pas arriver en classe et découvrir la séance en ouvrant le manuel (bien que personne ne fasse cela bien entendu J ). Il faut donc bien se familiariser avec le fonctionnement, prendre le temps de faire une fiche de prép ou au moins lister les étapes sur son cahier journal. Bon. Mais… (deuxième « mais » qui vient contrebalancer le premier), mais le résultat en vaut grandement la peine ! Alors, oui, les photocopies en recto-verso, à découper, pour une classe entière, c’est un peu long ; oui, les séances sont intenses, mais quelle réussite pour les élèves ! Et c’est bien l’essentiel non ? Allez, zou, on fonce !
NB du mari prof en 6e qui a utilisé le guide également : avec une classe très dissipée, les mises en commun peuvent être laborieuses. Mais ses élèves ont tout autant apprécié L’homme à l’oreille coupée que mes CM. Bref, foncez l’on vous dit !
Découvrez des extraits sur le site de l’éditeur.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s