Immaculée, Tome 1

Immaculée, Tome 1, Katelyn Detweiler, Madeleine Nasalik, Robert Laffont, R.

ImmaculéeTout est résumé sur la couverture : l’héroïne a 17 ans, elle est vierge… et enceinte. Le pourquoi du comment ? C’est justement ce qui donne envie de lire le roman. Sauf que le résumé est assez mensonger : il laisse entendre que le lecteur va hésiter sur la confiance à accorder à l’héroïne. Mais en focalisation interne, cela fonctionne moins. Il n’y a pas d’hésitation. Aussi, le suspense du pourquoi ne fait pas vraiment monter la mayonnaise. Tout le début du roman consiste en effet à décrire la grossesse, ses effets, etc. Et commence alors une grande réflexion mystique (des autres personnages) qui est assez pénible et inutile puisqu’on la sait hors sujet. Du coup, on se demande pourquoi on lit. On a strictement aucun indice sur le côté fantastique, on attend, et on s’ennuie. Le seul attrait est finalement de voir quel bordel cela engendre lorsqu’on est enceinte et que l’on est encore très jeune. Mais de là à avoir envie de connaître la suite… le suspense est trop léger. Dommage.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s