Mademoiselle Sauve-qui-peut

Mademoiselle Sauve-qui-peut, Philippe Corentin, L’école des loisirs.

Mademoiselle Sauve-qui-peutOn l’appelle « Sauve-qui-peut » car cette petite fille fait sans cesse des bêtises. La voilà qui embête tout le monde ! Et tout le monde en a bien assez ! Ne faisant rire personne, elle est fuie par chacun ! Même sa mère en a ras les couettes et l’envoie chez sa grand-mère, histoire de respirer un peu. Et qui est dans le lit de la mère-grand ? Le loup, bien entendu !
Quel détournement savoureux du conte classique ! Cette petite chipie, ni en chaperon, ni rouge, n’a rien à voir avec le petit chaperon rouge : c’est bien simple, Mademoiselle Sauve-qui-peut, on la déteste ! Et on l’adore ! Car quel bonheur de voir toutes les farces qu’elle fait subir aux autres, de constater comment le loup a peur d’elle, de jubiler du dénouement. Bref, l’auteur tord le conte, retourne tous les stéréotypes, et nous, lecteurs, on savoure à chaque instant ses mots pleins d’humour et ses illustrations originales.
Mademoiselle Sauve-qui-peut, on t’adopte ! (Enfin… juste en livre…)

20170512_101429

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s