La guerre

La guerre, Anaïs Vaugelade, L’école des loisirs.

20170302_102035« C’était la guerre. » Ainsi s’ouvre l’album d’Anaïs Vaugelade : les rouges et les bleus s’affrontent, se combattent, se tuent. Les fils des rois vont alors se rencontrer en duo et mettre un terme définitif à cette guerre sans fin. Mais voilà, le fils bleu ne voit aucun intérêt à tout cela. Manque de chance, il tue sans faire exprès le fils rouge par accident. Comment sortir de cette situation inextricable ? Heureusement, le fils bleu à une idée.
Anaïs Vaugelade brille de talent dans cet album. On retrouve les combats que l’on ne sait même pas justifier, le statisme des situations dont on ne sait sortir, le peuple pris en otage… tout cela avec de magnifiques illustrations, teintées de ciel grisâtre, de tristesse et de désolation. D’une grande justesse, l’histoire touche, le message passe : pari gagné.

20170302_102120

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s