Le lapin d’Arnaud

Le lapin d’Arnaud, Yvonne Jagtenberg, Pastel, L’école des loisirs, Mijn konijn.

20170227_122821Le lapin d’Arnaud n’a aucune envie de rester planté là à attendre qu’Arnaud le dessine. Hop, d’un bond, il s’en va. Et Arnaud a beau lui courir après, il ne parvient pas à mettre une patte sur le fameux lapin.
Dans cet album, on sent bien tout l’amour qui peut être ressenti par un enfant pour son animal domestique. De l’affection, Arnaud en a à revendre et c’est d’ailleurs pour cela qu’il voulait immortaliser le portrait de son cher lapin. Sur ce fond d’histoire un brin triste, l’humour parvient toutefois à percer et donne ainsi une tout autre ampleur au texte. Et, ouf, révélons le dénouement, tout est bien qui finit bien.
Voici un album plein de douceur qui permet d’évoquer la relation à l’animal domestique tout en affirmant le statut animalier, souvent oublié, de ce dernier. Une réussite.

20170227_122831

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s