Câlins assassins

Câlins assassins, Delphine Paquereau, Maxmilo.

20170209_091543Ce témoignage est celui de l’auteur, qui a subi le syndrome de Münchhausen par procuration dont est atteinte sa mère. En gros, la mère est persuadée, ou se persuade, que son enfant est malade et, à force de consultations et d’examens, finit par se faire entendre par le corps médical. Cela coûte, entre autres, un rein à la petite Delphine.
Je comprends que l’auteur ait pu avoir besoin de reconstituer le puzzle de son enfance et de chercher à connaître au mieux la chronologie des faits. Cela lui permet forcément d’avancer, du moins c’est le but escompté. Après, je suis toujours partagée par l’intérêt éditorial de ce genre de récit : a-t-on, nous, lecteurs lambdas, besoin, ou même le droit, de découvrir une part aussi intime de la vie privée d’un individu ? Certes, cela permet de découvrir un syndrome, que pour ma part je méconnaissais, et de voir l’étendue possible de l’horreur. Mais voilà, la lecture s’est révélée pour moi très difficile. C’est vraiment horrible de voir à quel point certains parents peuvent mal de comporter avec leur propre enfant. Je suis donc ressortie de cette lecture assez abasourdie.
Dernier point, le choix de la maison d’édition. On connaît Maxmilo pour ses nombreux couacs en gestion éditoriale. Mais alors atteindre un tel niveau de mauvaise édition frise l’incompétence totale. Des points qui manquent, des espaces mal gérés, de très nombreuses fautes non corrigées… c’est l’apocalypse éditoriale. Bref, encore une fois, Maxmilo rate une occasion de briller.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s