Ce qu’il faut de terre à l’homme

Ce qu’il faut de terre à l’homme, Martin Veyron, couleurs de Charles Veyron, Dargaud.

ce-quil-faut-de-terre-a-lhommeCette bande dessinée propose un petit voyage dans une campagne passée. On y voit des hommes et des femmes se battant pour la terre, avoir des soucis, élever leurs enfants, et une population plus riche, à la vie plus aisée mais avec d’autres soucis. Le temps avance, les saisons passent, et cet entrebâillement pour voir la vie des gens s’agrandit et nous ouvre les portes d’une intimité plus détaillée, plus privée, plus inattendue aussi.
Dans cette bande dessinée, les personnalités se peaufinent. Et au fil des pages, le passage du temps est admirablement bien retranscrit. La chute ponctue alors parfaitement cette agréable lecture.
Voici une bande dessinée bien réussie qui donne envie de lire d’autres œuvres de l’auteur.

ce-quil-faut-de-terre-a-lhomme-inter

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s