Nil

nilD’un coup d’un seul, dans une sensation de brûlure insoutenable, Charley se retrouve projetée, nue, sur une île. Seule. Enfin, pas si seule. En réalité, plein d’ados ont été, comme elle, soudainement envoyés ici, dans cet ailleurs de nulle part. Comment en repartir ? Comment survivre en terre si hostile ? Quelles sont les règles de cette île nommée Nil ?
Ce n’est pas de la faute de l’auteur, mais il est quand même grandement dommage que la quatrième de couverture française raconte à ce point l’histoire. On reçoit en quelques lignes des spoilers qui nous amènent au milieu du roman et qui gâchent une grande partie du mystère que l’auteur a laborieusement mis en place. Bref, un impair éditorial fait pour attirer le lectorat mais qui dessert à la lecture car qui dit moins de mystère dit moins de suspense. Et l’on sent même quelques longueurs. Mais passé la moitié, le lecteur est enfin en pleine découverte et le suspense fonctionne. On a alors grandement envie de connaître le dénouement. Mais, justement, seule la toute toute fin intrigue et l’entre-deux montre tout de même des grandes platitudes. Globalement, le roman se lit aisément car le style est assez pauvre mais le suspense bien présent ; et l’intrigue manque tout de même de profondeur.
Aussi, l’auteur fait usage de facilités au dénouement en laissant des mystères irrésolus. Ce ne sera pas un roman qui restera gravé dans les mémoires mais sa lecture peut divertir ceux qui découvrent le genre. Les adeptes préféreront rester sur des romans plus aboutis comme Gone.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s