Phobos, tomes 1, 2, 0, et 3

phobos
Des ados envoyés sur Mars devant trouvés l’amour par speed dating ; le tout diffusé en direct en téléréalité continue dans le monde entier : voilà le topo du premier tome. Dit comme cela, l’histoire peut sembler un brin tirée par les cheveux et ressembler à de la mauvaise SF mélangée à de la mauvaise chick-lit. Que ce soit dit une bonne fois pour toute : pas-du-tout ! Phobos est une génialissime quadrilogie qui se dévore avec un intérêt croissant à chaque tome.
D’abord, le premier tome des speed dating centre l’intérêt sur les rencontres amoureuses et crée un jeu de suspense qui tient remarquablement bien en haleine.
Ensuite, sans dire de spoiler pour ne rien gâcher, le tome 2 (qui est d’ordinaire le tome bancal dans les séries) est truffé de rebondissements et de surprises saisissantes.
On arrive au tome 0, tome ovni, qui nous narre le passé des personnages masculins. Cela pourrait sembler artificiel, il n’en est rien. Passionnant, ce tome se révèle même très précieux pour la compréhension générale de l’histoire.
On termine par le tome 3, et quel tome ! En général, la construction classique des dystopies, on la connaît par cœur. On a le premier tome qui pose les règles et finit par une compréhension d’un problème contre lequel les héros vont lutter, un tome 2 plat, et un dernier tome en forme de grande rébellion, comme une révolution interplanétaire. Eh bien là, on casse les règles, on est en plein suspense du début à la fin, avec de nombreuses surprises. Et même si certains traits classiques restent un peu clichés, ce tome clôt en beauté la série.
Surtout, ce qui impressionne et crée tout le suspense dans les trois tomes principaux, c’est ce jeu de va-et-vient entre les focalisations. Créant des cliffhangers infiniment bien faits à chaque chapitre ou presque, le lecteur ne peut qu’avoir envie de continuer sa lecture pour d’une part comprendre tout le puzzle de l’énigme et d’autre part connaître le destin des protagonistes. L’auteur a dû grandement réfléchir à la construction générale de son œuvre pour créer un tel puzzle parfaitement abouti.
Voici là une très bonne série à dévorer d’urgence. Bonnes nuits blanches !

Publicités

Une réflexion sur “Phobos, tomes 1, 2, 0, et 3

  1. Pingback: Animale, La malédiction de Boucle d’Or | Chez Mirabilia

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s